Quotidien des Usines

ArcelorMittal : 124 emplois seront créés à Gandrange

, ,

Publié le

Après la confirmation du plan de 575 suppressions d'emplois à Gandrange, le numéro mondial de la sidérurgie a annoncé un investissement de 30 millions d'euros sur le site lorrain. Une enveloppe qui accompagne d'autres projets.

ArcelorMittal : 124 emplois seront créés à Gandrange

Alors que le président de la République recevait les organisations syndicales de Gandrange à l'Elysée lundi, le groupe de sidérurgie a annoncé un investissement de 30 millions d'euros sur son site lorrain. Cet engagement s'accompagnera de la création de 124 emplois malgré la confirmation du plan de suppression de 575 postes dû à l'arrêt de l'aciérie électrique et du train à billettes en 2009.

ArcelorMittal prévoit la création d'un centre de services pour le secteur de la construction, le développement d'un centre de traitement de la distribution des barres doté de deux nouvelles lignes de transformation, un projet panneaux solaires et la construction d'une nouvelle installation de recherche dédiée aux solutions câble. Le groupe consacrera aussi 6 millions d'euros sur le laminoir déjà existant.

Le groupe envisage la création d'un « centre de formation technique pour la région Lorraine » dans la perspective d'anticiper les départs en retraite des professionnels du secteur dans les dix prochaines années. Ce projet nécessiterait « un investissement initial de 5 millions d'euros destiné à fournir les locaux et les équipements techniques requis pour pouvoir former jusqu'à 120 jeunes », qui seraient ensuite employés par le groupe ou ses sous-traitants.

Le géant de la sidérurgie a également fait part de son intention de réaliser une étude de faisabilité sur son usine de Florange (Moselle) pour accueillir un projet pilote de captage de CO2. Ce site verra le « le maintien de l'activité haut fourneau sur du site au-delà de 2012 », tout en le conditionnant à « la conjoncture économique » et à « l'obtention des certificats d'émission » de dioxyde de carbone.

ArecelorMittal et le gouvernement « ont accepté d'étudier la possibilité de coopérer sur des projets de recherche et d'innovation au bénéfice de la région Lorraine ». Ils discutent actuellement d'« une contribution commune d'un montant de 20 millions d'euros».

Enfin, le groupe étudie aussi avec Poweo la possibilité d'implanter en Lorraine une ou plusieurs installations de génération électrique dans la zone géographique des vallées de l'Orne et de la Fensch.

Carine Sai

A lire aussi dans l'Usine Nouvelle N°3095
du 3 au 9 avril 2008
A lire aussi dans l'Usine Nouvelle N°3089
du 21 au 27 février 2008
« Sidérurgie - Les confettis de l'empire lorrain », p. 10-14
A lire aussi dans l'Usine Nouvelle N°3086
du 31 janvier au 6 février 2008
« Comment limiter la casse sociale», p. 10-20

Retrouvez le classement 2007-2008 des 3 600 premiers sites de production implantés en France dans notre hors-série annuel « L'Atlas des Usines » de L'Usine Nouvelle, actuellement en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.








Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte