Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Arca Space veut démocratiser le lancement spatial

Léna Corot ,

Publié le

Une semaine pour prévoir le lancement d'un satellite en orbite pour seulement un million d'euro ? C'est ce que promet Arca Space avec sa fusée Haas 2CA qui devrait pouvoir transporter 100 kg de charge utile en orbite basse. Grâce à ce nouveau type de fusées, disposant d'un seul étage, Arca Space veut révolutionner l'industrie aérospatiale.

Arca Space veut démocratiser le lancement spatial
La fusée Haas 2CA dispose d'un seul étage et pourra atteindre l'orbite basse en 5 minutes seulement.
© Arca Space - DR

SpaceX n'est pas le seul à vouloir révolutionner l'industrie aérospatiale, Arca Space le désire aussi. Mais sur un nouveau créneau. La société aérospatiale américaine développe une fusée à un seul étage. Baptisée Haas 2CA elle peut se placer elle-même en orbite, ainsi que 100 kg de charge utile, en moins de 5 minutes à compter du lancement, promet l'entreprise basée au Nouveau-Mexique.

Avec Haas 2CA, Arca Space parie sur une séquence de lancement amplement simplifiée. Sa fusée ne disposant que d'un seul étage peut être lancée de différents centres sans avoir à se préoccuper des déchets retombant en feu sur le sol.

Le lancement pourra donc être planifié une semaine à l'avance seulement, selon Arca Space qui ajoute même vouloir raccourcir ce délai à 24 heures. Et surtout Arca Space a déjà fixé le prix du lancement à...1 million de dollars.

Haas 2CA pourra mettre micros et nano satellites en orbite

Arca Space vise un marché de niche : le lancement des micro et nano satellites. La société évalue à environ 3 000 le nombre de satellites pesant entre 1 et 50 kg qui auront besoin d'être mis en orbite entre 2016 et 2022. Elle estime donc ce marché à 5,3 milliards de dollars. Visant uniquement ce secteur, Arca Space se déleste de certaines contraintes de poids….

A l'inverse des fusées disposant de plusieurs étages, dont la fabrication est longue et onéreuse, Arca Space cherche à développer une fusée facile à construire disposant d'un bon rapport qualité/prix. L'utilisation de composites légers et d'une tuyère aérospatiale lui permettent d'arriver à ce résultat.

Un premier essai prévu pour 2018

L'aventure débute en 2012. Le lanceur était alors équipé d'oxygène liquide et d'un système de pompe de remplissage à kérosène. Mais, les ingénieurs d'Arca Space rencontrent des problèmes de fonctionnement avec l'oxygène liquide et l'hydrogène au niveau de la pompe de remplissage. Ils décident d'incorporer de nouvelles technologies comprenant l'alimentation sous pression, les chambres multiples, la tuyère propulsive, et une combinaison de peroxyde d'hydrogène et de kérosène.

En décembre 2016 un contrat à 3,4 millions de dollars a été signé pour l'utilisation de son lanceur Haas 2CA. Toutefois aucun essai n'a été fait pour l'instant. Arca Space espère pouvoir effectuer un premier lancement depuis la base de lancement de Wallops (Virginie, Etats-Unis) en 2018.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle