Arc International : la marque Pyrex sera vendue en janvier au fonds Aurora

Le groupe français Arc International a informé ce 10 décembre les syndicats que la marque Pyrex de verre haute résistance serait vendue en janvier au fonds d'investissement américain Aurora Capital Group, a indiqué à l'AFP un représentant de la CGT, confirmant une information publiée fin novembre par L'Usine Nouvelle.

Partager
Arc International : la marque Pyrex sera vendue en janvier au fonds Aurora

Le groupe français Arc International a informé ce mardi 10 décembre les syndicats que la marque Pyrex de verre haute résistance serait vendue en janvier au fonds d'investissement américain Aurora Capital Group, a indiqué à l'AFP un représentant de la CGT.

"La direction négocie actuellement avec Aurora, fonds spécialisé dans la reprise des entreprises de 50 à 100 millions d'euros de chiffre d'affaire", a déclaré Frédéric Specque, précisant que "la transaction finale, dont on ne nous a pas communiqué le montant, devrait se faire courant janvier".

Développer la marque Pyrex

Selon un "plan à cinq ans" d'Aurora présenté à un comité d'entreprise d'Arc International ce matin, "la vision" du futur repreneur, "c'est de continuer la production du borosilicate, le verre de cuisson, et en même temps de développer surtout la marque Pyrex à travers des matières nouvelles, avec des poëles et tous les éléments de cuisson qui ne sont pas en verre".

"C'est le point stratégique de développement" fixé par Aurora, un fonds californien, "tout en maintenant, c'est du moins ce que l'on nous en dit, la production de verre du four de Châteauroux (Indre) à saturation", a ajouté le syndicaliste. L'usine de Châteauroux emploie 400 salariés.

"La vente d'une branche saine n'est pas une bonne chose"

"La CGT a voté contre" cette cession, a-t-il précisé, considérant que "la vente d'une branche saine" d'Arc International qui, pour un chiffre d'affaires de 78 millions d'euros en 2012, avait réalisé un bénéfice, "n'est pas une bonne chose". "On vend cette entité parce qu'on y est contraint, pour faire face à des créances que nous devons aux banquiers", a-t-il souligné.

Des propos qui confirment les informations publiées par L'Usine Nouvelle le 28 novembre dernier. Cette vente doit en effet permettre d'éponger une partie de la dette d'Arc International, estimée à 500 millions d'euros, et même lui éviter la cessation de paiement. "La cession permettrait à Arc International de dégager plusieurs dizaines de millions d’euros de cash", avait ainsi expliqué à L’Usine Nouvelle, une source proche du dossier.

Arc international emploie 5 800 personnes en France sur un effectif total de près de 12 000 collaborateurs dans le monde. Le groupe exporte ses produits notamment sous les marques Luminarc, Arcoroc, Cristal d'Arques et Pyrex. En 2012, il a réalisé un chiffre d'affaires de 978 millions d'euros, contre 1,1 milliard en 2011.

0 Commentaire

Arc International : la marque Pyrex sera vendue en janvier au fonds Aurora

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS