Arc International invente de nouveaux matériaux pour sauver les arts de la table

Des assiettes aux verres en passant par ces petites cocottes individuelles qui ont la cote votre table de réveillon aura surement un produit d'Arc international. Histoire d'une entreprise française qui a défendu la tradition en la dépoussièrant à grands coups d'innovations.

Partager

Arc International invente de nouveaux matériaux pour sauver les arts de la table

Un podium composé de fêtes. Pour le bronze, la fête des pères. En seconde position, la fête des mères. Puis, sur la première marche les fêtes de fin d’année. Autant de fêtes où l'art de la table est à l'honneur. « Ce sont nos périodes de vente les plus importantes », explique Damien Desplanques, directeur commercial Europe chez Arc International, le leader mondial des arts de la table. « Les achats pour les tables de fêtes de fin d'années représentent une hausse de 50% de nos ventes », précise-t-il.

Arc International, leader mondial, est un producteur français qui a su vivre de la tradition hexagonale de bonne table tout en survivant à la mondialisation. Son secret ? L’innovation du process de production, du design des produits et des matériaux utilisés. « Cette année, nous avons créé deux nouveaux matériaux dont les propriétés sont révolutionnaires. Dans quelle industrie, on peut se targuer d’une telle avancée ? », demande, un brin frondeur, Damien Desplanques.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Il faut dire qu’ils s’en donnent les moyens. Arc International consacre chaque année 3% de son chiffre d'affaires à la recherche et au développement. Plus de 260 personnes, parmi lesquelles 70 ingénieurs, oeuvrent de front sur une quarantaine de projets répartis entre recherche fondamentale et mise au point de nouveaux procédés. Et le résultat de cette politique d’innovation « au coeur de l’identité d’Arc International » comme le précise la plaquette de présentation est la création du Diamax et du Zenix.

Le Diamax est nouveau matériau avec un « indice de transparence extrêmement élevé, conférant aux produits de la gamme Cristal d’Arques Paris une brillance et une luminosité sans commune mesure à ce niveau de gamme ». Et le produit est moins cher que le cristal. Le Diamax est produit sans métaux lourds contrairement au cristal qui est composé à 24% de plomb. Seul bémol, vous ne pourrez plus faire chanter votre verre à l’aide d’un doigt humidifié.

Pour le deuxième matériau, le Zenix, le but est de remplacer la porcelaine trop fragile. Il a « un aspect parfaitement lisse et brillant au recto et au verso, une nouvelle couleur, de nouvelles formes, un matériau qui résiste durablement à la rayure des couteaux et posséde un indice de solidité parmi les plus élevés du marché ». Bref, la solidité du verre avec l’aspect porcelaine.

MORGANE REMY

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS