Arc International à la dérive

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Est-il encore temps de sauver Arc International Arnaud Montebourg a annoncé que le Fonds de développement économique et social (FDES) soutiendra le verrier. Le leader mondial des arts de la table (978 millions d’euros de chiffre d’affaires) a placé en octobre 5 300 des 5 700 salariés du site d’Arques (Pas-de-Calais) en chômage partiel jusqu’à fin décembre. La prolongation est envisagée sur le début d’année et les syndicats craignent des suppressions massives d’emploi. Quatre des cinq fours en activité sur le site seront fermés les quinze derniers jours de décembre et le groupe va vendre un site à Blaringhem (Nord), après avoir cédé des bureaux à Lille et à Paris. Patrick Puy, le nouveau président du directoire, annoncera ce 21 novembre un plan de redressement, et[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte