Aramis Auto vise une fourchette de prix comprise entre 23 et 28 euros par action pour son entrée en bourse

Aramis Auto, et spécialiste de la vente en ligne de voitures d'occasion, et dont Stellantis est le premier actionnaire, a déclaré le 8 juin viser une fourchette de prix pour son introduction à la Bourse de Paris entre 23 euros et 28 euros par action.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Aramis Auto vise une fourchette de prix comprise entre 23 et 28 euros par action pour son entrée en bourse
Aramis, filiale de Stellantis et spécialiste de la vente en ligne de voitures d'occasion, a déclaré mardi viser une fourchette de prix pour son introduction à la Bourse de Paris entre 23 euros et 28 euros par action. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

Avec son entrée en bourse, le groupe Aramis Auto espère atteindre une capitalisation boursière comprise entre 1,9 milliard d’euros et 2,3 milliards d’euros, a-t-il indiqué dans un communiqué. Il vise une fourchette de prix par action comprise entre 23 et 28 euros. Aramis va émettre des actions nouvelles pour un montant d'environ 250 millions d'euros. Des actions existantes vont également être cédées, ce qui porte le montant total levé entre 446 millions et 481 millions d'euros.

Stellantis, qui détient près de 70% du capital, ne cédera pas d'actions dans le cadre de cette opération et conservera une participation majoritaire. Les deux fondateurs du groupe cèderont des actions mais resteront les deuxièmes principaux actionnaires derrière Stellantis.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Aramis précise que le début des négociations des actions sur le marché réglementé d’Euronext Paris est prévu le 18 juin 2021 sous forme de promesses d’actions avec un règlement-livraison prévu le 21 juin 2021.

Stratégie d'acquisitions en Europe

Avec l'introduction en Bourse, Aramis souhaite accroître sa flexibilité financière et soutenir sa stratégie de développement et de croissance. "Nous avons pour ambition de devenir la plateforme digitale préférée en Europe pour acheter une voiture d’occasion", ont commenté Nicolas Chartier et Guillaume Paoli, co-fondateurs et respectivement président et directeur général du groupe, dans un communiqué. "Cette introduction en bourse est une étape importante pour Aramis Group nous permettant de poursuivre notre stratégie de croissance rapide sur nos marchés existants, et mener des acquisitions dans de nouveaux pays européens, comme nous l’avons fait avec succès depuis 2017".

Fin mai, Aramis avait franchi une première étape dans son projet avec l'approbation de son document d'enregistrement.

Le groupe avait alors annoncé qu'il visait un chiffre d'affaires organique supérieur à 1,25 milliard d'euros et une marge d'Ebitda comprise entre 2,7% et 2,9% sur son exercice en cours, qui se termine fin septembre.

Avec Reuters (Hayat Gazzane, édité par Blandine Hénault)

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS