Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Aquitaine

, , , ,

Publié le

Dossier

- 76 projets annoncés ou achevés entre mi-2001 et mi-2002, soit 4.8 % du total France.
- 2 131,92 millions d'euros engagés, soit 5.1 % du total France.
- 951 emplois envisagés à terme, soit 1.5 % du total France.

> Mini-portrait
> 6 investissements marquants
> 7 points noirs
> Les autres investissements

L'agroalimentaire sauve la mise


- L'agroalimentaire toujours en bonne forme, avec l'arrivée de nouveaux acteurs.
- Hémorragie dans l'électronique et le multimédia, dont la disparition de Kalisto.


« Nous vivons une année en demi-teinte, avec quelques frémissements. Du fait des grands travaux sur Bordeaux - tramway, aménagement des quais... -, la ville bénéficie d'une meilleure image et l'agglomération redevient identifiée et attractive, y compris pour la qualité de son potentiel de recherche », reconnaît Robert Ghilardi de Benedetti, responsable de l'Agence de développement économique de Bordeaux et de la Gironde. A l'image d'Eurovia, filiale de Vinci (B-tp), qui délocalise sur Mérignac, depuis la région parisienne, son centre de recherche sur les matériaux routiers (environ 40 emplois).
Secteur plus traditionnel, l'agroalimentaire affiche une santé de fer. Le groupe Lactalis dope son site lot-et-garonnais. L'américain General Mills se lance dans les produits semi-finis à base de maïs, utilisés dans la fabrication de snacks dans les Landes. Le britannique RHM met les bouchées doubles pour son usine de Dordogne de pâtisseries industrielles surgelées. Seul CBSA a été mise en liquidation judiciaire en avril dernier. Ce fabricant de yaourts ne pouvait exploiter l'ex-marque de Nestlé avant février 2002, soit quatre ans après son achat. Un délai qui a usé la patience de ses financiers.
Autre constante du paysage régional, malgré ses soubresauts habituels : l'aéronautique, qui cumule plus de 600 établissements sous-traitants en Aquitaine. Leur dépendance aux donneurs d'ordres (Dassault, EADS, Thales, Snecma...) est toutefois moins forte qu'en Midi-Pyrénées, bien qu'un sous-traitant sur trois réalise plus de 25 % de son chiffre d'affaires sur ce marché.

De leur côté, les donneurs d'ordres se préparent à accueillir de nouveaux programmes. En Gironde, le site de Dassault Aviation lance la construction d'un bâtiment pour accueillir le nouvel avion d'affaires 7X. En Pyrénées-Atlantiques, le constructeur de turbines d'hélicoptères, Turbomeca, a connu une année faste en 2001. Aussi, trop à l'étroit sur son site de Bordes, la branche propulsion du groupe Snecma se réorganise. Quant au programme du futur gros porteur d'Airbus, l'A380, loin de constituer une manne pour les PME régionales, il permet à Composites Aquitaine de fabriquer les cockpits du futur gros porteur.
Dans l'automobile, seul investissement d'envergure : Le groupe rhônalpin Eurodec est toujours attendu en Gironde, pour implanter une unité qui assurera les opérations de décolletage et la production de valves que lui cède Ford Aquitaine Industries. Au-delà d'attirer localement ses partenaires, Alain Claus, le patron du site du constructeur, tente aussi d'inculquer une culture de la grande série aux sous-traitants de la région, habitués à réaliser des pièces de petite série pour l'aéronautique. « Nous voulons créer un pôle industriel qui réponde à nos besoins, en leur confiant des opérations de tournage et des sous-ensembles complets », lâche Alain Claus.

Les NTIC misent à mal

En Gironde, les restructurations au niveau international ont touché de plein fouet l'électronique et les télécommunications. L'américain Solectron a mis en œuvre un plan de restructuration drastique. Même si les sites de Canéjan et de Cestas ne sont pas touchés par la délocalisation de fabrications effectuées jusqu'ici dans l'Hexagone, les salariés s'inquiètent. Quant à l'éditeur de jeux Kalisto (200 emplois), l'entreprise « emblématique » de la nouvelle économie, il a carrément disparu.

Colette GOINERE


MINI-PORTRAIT

Emeric d'Arcimoles, P-dg de Turboméca à Bordes (64)

Il mise sur le Béarn


Propulsé en mars dernier à la tête de Turboméca, Emeric d'Arcimoles, 54 ans, dont trente ans passés chez Snecma, mène à toute allure le leader mondial des turbines d'hélicoptères, implanté dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, et ses onze filiales à l'étranger.
Cet ingénieur, réputé pour son franc-parler, renforce la stratégie d'internationalisation de son groupe tout en misant sur la carte du Béarn, en attirant dans le sillage de Turboméca des entreprises partenaires, implantées à proximité du site de Bordes (Pyrénées-Atlantiques).
Ainsi, le pourcentage d'études sous-traitées passera, d'ici à fin 2002, de 10 à 25 %. Soit 130 000 heures sous-traitées. Histoire d'absorber les évolutions des marchés futurs. Trois grands fournisseurs d'études sur les quatre, sélectionnés par le motoriste, vont s'implanter à Pau (64). GD Tech, que détient le belge Samtech, s'installe cet été, suivi du français Transiciel, et de Labinal. Le quatrième CGS reste basé à Toulouse (Haute-Garonne).


6 INVESTISSEMENTS MARQUANTS

Finorga (Dynamit Nobel, Allemagne)
Chimie
Nouvelle ligne de fabrication

Ce fabricant de principes actifs pharmaceutiques installe à Mourenx (64) une ligne de préparation de molécules, destinées à un client américain pour la fabrication d'un anti-dépresseur diffusé sur le marché mondial. L'investissement de 16 millions d'euros sera opérationnel en 2003 et devrait s'accompagner d'une quinzaine d'embauches sur ce site qui emploie déjà 160 salariés. 

Condat (Lecta, Royaume-Uni)
Papier
Suivre la hausse du marché

Pour accompagner un marché, qui croît de 5 à 7 % par an, le papetier Condat, spécialisé dans le papier couché pour l'édition publicitaire haut de gamme, les livres d'art et couvertures de magazine, investit 40 millions d'euros, d'ici à 2003, pour porter la capacité de production du site du Lardin-Saint-Lazare (24) de 450 000 à 600 000 tonnes.

Dassault Aviation (France)
Aéronautique
Préparation au 7X

L'usine girondine de Mérignac (33), qui assure l'assemblage et la mise en vol de tous les avions civils et militaires de l'avionneur, investit 22,9 millions d'euros, sur 2002-2003, dans un bâtiment de 21 000 mètres carrés, qui disposera de quatorze places pour le 7X, le nouvel avion d'affaires de l'avionneur.

Turbomeca (Snecma, France)
Aéronautique
Agrandissement du site

Trop à l'étroit sur son site de Bordes (64), le constructeur de turbines et moteurs pour hélicoptères, submergé de commandes, réorganise son site pour 4 millions d'euros. 5 000 mètres carrés de nouveaux locaux, dédiés notamment au laboratoire de recherche sur les matériaux, ont été livrés en mars dernier.

Ladhuie (Lactalis, France)
Agroalimentaire
Lancement de nouveaux produits

Spécialisé dans les desserts pâtissiers, la filiale depuis 1998 de Lactalis, premier groupe laitier européen, bénéficiera d'un investissement de 20,9 millions d'euros (70 emplois) d'ici à 2004. Au menu : la création d'un atelier dédié la fabrication de nouveaux produits, d'une aire de stockage et d'un entrepôt froid, et l'extension de la partie conditionnement. Au total, ce sont 5 800 mètres carrés qui seront construits à Montayral (47).

General Mills Landes (Etats-Unis)
Agroalimentaire

Des produits semi-finis à base de maïs
Le groupe américain de l'agroalimentaire, General Mills, investit 12,2 millions d'euros dans une unité de produits semis-finis à base de maïs, utilisés notamment pour les biscuits apéritifs aromatisés, qui emploiera 32 salariés. Opérationnelle à l'automne 2002, elle sera installée dans les locaux de l'usine landaise Seretram de Labatut (40), détenue à la fois par le palois Euralis et General Mills.




7 POINTS NOIRS

Citation

Philippe Tricard, représentant des salariés CFDT de l'usine Ruwel

" Nous avons servi de vache à lait. Notre usine a été sacrifiée ". Le 4 avril dernier, les salariés ont porté plainte auprès du tribunal correctionnel pour " banqueroute frauduleuse ", estimant que la maison mère n'a cessé de spolier leur usine.

· L'allemand Ruwel, qui fabrique des composants électroniques et emploie 350 salariés, à Bayonne (64), a été mis en liquidation judiciaire le 8 avril. Son passif approchait les 7 millions d'euros.

· Les salariés du site girondin de EADS-Sogerma (maintenance aéronautique), implantée à Mérignac (33), s'inquiètent pour les cent emplois liés au C130, l'avion militaire. Un marché qu'elle détenait depuis quinze ans. La maintenance des quatorze C130 Hercules va être confiée à une société portugaise.

· Les salariés de la filiale française de Solectron (Etats-Unis) spécialisée dans la conception et l'assemblage de cartes et systèmes électroniques, s'inquiètent pour le plan de charge à moyen terme des deux unités girondines, celle de Cestas vouée à la réparation et celle de Canéjan, tournée vers la production. Solectron a déjà cédé le site de Douarnenez (29), annoncé son intention de cesser l'activité de Longuenesse (62) et supprimé 300 emplois en CDI à Canéjan (33).

· Le fabricant de mobilier de bureaux Airborne, filiale de l'américain Steelcase, implanté à Mérignac en Gironde, qui emploie 170 salariés, a été mis en redressement judiciaire, le 5 juin dernier, avec une période d'observation de six mois.

· CBSA (France) crée en 1998 par la famille Aubagnac pour reprendre l'usine Nestlé de Carbon-Blanc (Gironde), a été mis en liquidation judiciaire le 24 avril. Quelques 260 salariés travaillaient dans cette unité spécialisée dans les desserts lactés.

· Dinovrac-Merceron (France), qui fabriquait des citernes pour pulvérulents, des équipements pour l'avitaillement des aéronefs à Tarsacq (64), mais aussi des citernes en inox à Noguères (64), a été mis en liquidation judiciaire le 21 septembre 2001.

· Kalisto (France) L'éditeur de jeux bordelais a été mis en liquidation judiciaire le 10 avril 2002. L'entreprise qui comptait encore près de 200 salariés, répartis entre le siège social de Bordeaux (33), le studio d'Issy-les-Moulineaux (92), et la filiale américaine d'Austin, avait vu sa cotation sur le Nouveau Marché suspendue depuis le 5 février dernier. Au cours des exercices 2000 et 2001, Kalisto a accumulé des pertes proches de 50 millions d'euros.




LES AUTRES INVESTISSEMENTS

AERONAUTIQUE-ARMEMENT-CONSTRUCTION NAVALE

EADS-Sogerma (EADS, Europe)
42 millions d'euros

Mérignac (33)
Extension sur 6 500 mètres carrés : bâtiment logistique et espace d'accueil.
2002-2006

Cema (France)
4,57 millions d'euros

Tarnos (40)
Atelier de fabrication d'outillages pour le montage d'aéronefs pour ce spécialiste d'études et de réalisations de chaînes d'assemblage et d'usinages pour avions.
Opérationnel été 2002
50 emplois

Guy Couach (France)
3,2 millions d'euros

Gujan Mestras (33)
Hangars complémentaires de 7 700 mètres carrés pour ce fabricant de bateaux de luxe à moteurs en matériaux composites.
Opérationnel mi-2001

Creuzet Aéronautique (France)
3,05 millions d'euros

Marmande (47)
Augmentation de la capacité de production pour ce sous-traitant aéronautique.
Opérationnel printemps 2002

EADS-Composites Aquitaine (EADS-Sogerma, Europe)
1 million d'euros

Salaunes (33)
Matériel informatique pour ce spécialiste des pièces en matériaux composites, qui fabriquera les cockpits de l'A380.
Opérationnel juin 2002


AGROALIMENTAIRE

Seretram (Euralis/Géant Vert, France)
15,24 millions d'euros

Labatut (40)
Lignes de production pour ce fabricant de mais doux en conserve.
2002-2003
15 emplois

Lu (Danone, France)
15 millions d'euros

Cestas (33)
Réorganisation des lignes de production et extension des bâtiments pour ce fabricant de biscuits.
2002-2003
69 emplois (via des mutations internes)

Martine Spécialités (RHM, Royaume-Uni)
10,5 millions d'euros

Condat-sur-Trincou (24)
Doublement des capacités de production pour ce fabricant de pâtisseries crues et du précuit surgelé.
Opérationnel juillet 2002
100 emplois d'ici à trois ans

Dulong-Huet (France/Canada)
6,4 millions d'euros

Saint-Savin-de-Blaye (33)
Centre de vinification d'une capacité de 1 300 hectolitres et chai de 5 000 barriques pour ce négociant bordelais.
2002

Euralog (Euralis/Leroy Logistique, France)
6,4 millions d'euros

Ambarès-et-Lagrave (33)
Plate-forme logistique dédiée aux métiers du vin.
Opérationnel octobre 2001
50 emplois

Castel/Activité Vins (France)
6 millions d'euros

Blanquefort (33)
Chai d'un potentiel de 50 000 barriques pour ce négociant en vins.
Opérationnel mi-2001

William Pitters (France)
6 millions d'euros

Lormont (33)
Plate-forme logistique, dotée de huit quais de déchargement pour ce négociant en vins.
2002-2003

Agropole (France)
4,57 millions d'euros

Estillac (47)
Plate-forme de stockage de 40 000 mètres cubes et bureaux de 100 mètres carrés pour le centre de ressources technologiques Agrotec, sur l'Agropole.
2001-2003

Champion (Grimaud, France)
4,57 millions d'euros

Saint-Laurent-Sur-Manoire (24)
Doublement des installations pour produire des plats cuisinés haut de gamme pour ce spécialiste de la conserve du foie gras.
2002-2003

Société des Eaux des Landes (France)
4 millions d'euros

Sore (40)
Unité d'embouteillage d'eau de source.
Opérationnel avril 2002
9 emplois

Fermiers Landais (Arrivé, France)
3,6 millions d'euros

Saint-Sever (40)
Amélioration de l'outil informatique, modernisation des process de ramassage des volailles et ligne de découpe pour cette société d'abattage de poulets.
2002-2004

Lucien Georgelin (France)
3,35 millions d'euros

Virazeil (47)
Accroissement de la production et bâtiment de 2 700 mètres carrés pour ce confiturier.
Opérationnel fin 2001

Sikig/Société internationale de Kiwis des Gaves (France)
3,05 millions d'euros

Saint-Etienne-d'Orthe (40)
Extension et remise en état des bâtiments (3 000 mètres carrés de chambres froides et atelier de calibrage) pour cette société d'emballage et de conditionnement de kiwis.
Opérationnel mi-2001

Borehal (Aldis, Allemagne)
2,3 millions d'euros

Saint-Loubès (33)
Entrepôt frigorifique de 2 000 mètres carrés pour ce grossiste en produits alimentaires.
Opérationnel été 2002

Coop Amou (Coop Fruits Amou, France)
2 millions d'euros

Amou (40)
Agrandissement et rénovation des chambres froides pour cette coopérative de producteurs de fruits.
2001-2002

Logivin Services (France)
1,83 million d'euros

Vayres (33)
Bâtiment de stockage de 4 000 mètres carrés pour cette société de logistique, d'embouteillage et d'expéditions de vins à l'étranger.
Opérationnel début 2002
6 emplois à la mi-2002

Viver (Léa-Vital, France)
1,52 million d'euros

Bazens(47)
Doublement de la capacité de production et lancement des plats cuisinés BIO pour cette conserverie de fruits et légumes issus de l'agriculture biologique.
Opérationnel fin 2001

Ricard (Pernod Ricard, France)
1,5 million d'euros

Lormont (33)
Bâtiments de stockage de 4 000 mètres carrés sur ce site qui élabore 21 millions de litres de Ricard.
2002-1er semestre 2003

Sud'Nsol (France)
1,5 million d'euros

Estillac (47)
Machines et réaménagement des installations pour ce fabricant de légumes marinés.
2002
30 emplois

Aqualande (France)
1 million d'euros

Roquefort (40)
Changements et remises à niveau des machines chez ce transformateur des produits de la mer.
Opérationnel fin 2002


AMEUBLEMENT

Sokoa (Elkar, France)
3 millions d'euros

Hendaye (64)
Extension sur 6 500 mètres carrés de l'unité de sièges de bureaux.
2002-début 2003
40 emplois sur trois ans

Optimum (MP3, France)
1,4 million d'euros

Passage-d'Agen (47)
Modernisation des lignes de ce fabricant de portes et d'aménagements de placards.
2002-2003


AUTOMOBILE

Ford Aquitaine Industries (Etats-Unis)
12 millions d'euros

Blanquefort (33)
Machines et procédés pour une meilleure décontamination des composants électroniques pour ce fabricant de boîtes de vitesses.
2002-juillet 2003


CHIMIE-PHARMACIE

Upsa (Bristol Myers Squibb, Etats-Unis)
45,73 millions d'euros

Agen (47)
Augmentation des capacités de production de ce laboratoire pharmaceutique spécialiste de l'antidouleur.
2002-2004

Sanofi-Synthélabo (France)
30 millions d'euros

Saint-Loubès (33)
Extension des bâtiments et lignes de fabrication supplémentaires pour ce laboratoire pharmaceutique.
2002-2003

Laboratoires Renaudin (France)
7,62 millions d'euros

Itxassou (64)
Deux ateliers chez ce spécialiste des produits injectables génériques ou à façon, qui souhaite se diversifier sur des produits de petite capacité, élaborés en petites séries.
Opérationnel fin 2001

Sociéte béarnaise de Synthèse (PCAS, France)
5 millions d'euros

Mourenx (64)
Doublement des capacités de l'usine de synthèses à base d'acroléine.
2002

Bertin Technologies (France)
2,9 millions d'euros

Pessac (33)
Renforcement du pôle pharmaceutique et biotechnologique (en ouvrant un centre dédié aux sciences de la vie) pour cette société de services et de réalisations technologiques, tournée vers l'aéronautique, l'énergie et l'environnement.
Opérationnel septembre 2001
Une vingtaine d'emplois (pharmaciens et biologistes)

Hydro Agri France (Norsk Hydro, Suède)
2,6 millions d'euros

Pardies (64)
Amélioration des capacités de stockage et protection de l'environnement.
2002

Atofina (Total Fina Elf, France)
2,29 millions d'euros

Lacq (64)
Augmentation de la production de sulfate acide de nitrosyle (de 45 à 65 tonnes par jour) chez ce spécialiste de la thiochimie.
Opérationnel mi-2001

Acetex Chimie (Canada)
1 million d'euros

Pardies (64)
Entretien de l'outil de ce producteur d'acide acétique et d'acétate de vinyle.
2002

CIC (France)
1 million d'euros

Beychac-et-Cailleau (33)
Transfert des activités de ce négociant en produits phytosanitaires depuis Bordeaux dans un bâtiment de 2 600 mètres carrés.
Opérationnel fin 2002

DRT (France)
0,9 million d'euros

Vielle-Saint-Girons (40)
Remplacement de matériels, investissement en sécurité et environnement pour ce spécialiste de la valorisation des terpènes.
Opérationnel fin 2002


ELECTRIQUE-ELECTRONIQUE

Sécuripole (Conseil Général du Lot-et-Garonne/Communauté de Communes d'Agen)
2,29 millions d'euros

Agen (47)
Centre des techniques et technologies lié à la sécurité des biens et des personnes, pour accueillir des entreprises uniquement dans ce domaine.
2002-Fin 2003

Union Industrie (France)
1 million d'euros

Bordeaux (33)
Deux centres d'appels pour ce fabricant de radiateurs électriques à fluide caloporteur.
Opérationnel septembre 2001


ENERGIE

Cesta (Commissariat à l'énergie atomique/CEA, France)
1 500 millions d'euros

Le Barp (33)
Laser Mégajoule, pièce maîtresse du programme de simulation des essais nucléaires mis en œuvre par le CEA.
Démarrage des travaux en 2003

Air Liquide (France)
1 million d'euros
Floirac (33)
Matériel de haute technologie pour renforcer la productivité et la sécurité des personnes chez le numéro 1 mondial des gaz industriels et médicaux.
Opérationnel fin 2002


ENVIRONNEMENT

Compagnie Landaise de Fusion Plasma (Europlasma/Sarp Industrie, France)
10 millions d'euros

Morcenx (40)
Four de vitrification pour ce spécialiste de la vitrification des déchets amiantés.
2002

Dargelos (Chimirec, France)
1,52 million d'euros

Tartas (40)
Plate-forme de 1 200 mètres carrés pour ce spécialiste de la collecte et de la maîtrise du traitement des déchets industriels.
2002-1er trimestre 2003
9 à 18 emplois


IMPRIMERIE-PRESSE-EDITION

Sud-Ouest (France)
46 millions d'euros

Bordeaux (33)
Mise en place du nouveau quotidien Sud-ouest.
Opérationnel printemps 2002

Lis 33 (France)
2,8 millions d'euros

Libourne (33)
Extension des bâtiments pour cet imprimeur spécialisé dans l'impression d'étiquettes adhésives.
2002


MATERIAUX-BOIS-PAPIER

Formol y Derivados (Espagne)
24,39 millions d'euros

Tarnos (40)
Usine de colles et résines pour l'industrie des panneaux de particules.
2002-Mi-2003
40 emplois

Vracs d'Aquitaine (Cementos, Espagne)
7 millions d'euros

Bassens (33)
Unité de stockage et d'ensachage de ciment en vrac.
2002-Début 2003
15 emplois

Smurfit Cellulose Du Pin (Smurfit, Irlande)
5,79 millions d'euros

Facture (33)
Atelier de stockage et de dosage de copeaux de bois, d'une capacité de 150 000 mètres cubes, pour cette usine qui produit 500 000 tonnes de papier destiné à la fabrication d'emballages en carton ondulé.
Opérationnel mi-2001

Eurovia (Vinci, France)
4 millions d'euros

Mérignac (33)
Transfert du laboratoire de recherche sur les matériaux routiers, depuis les Yvelines, pour ce leader européen de la construction routière.
2002-Eté 2003
6 à 8 emplois, (en plus d'une trentaine de transferts)

Louis Cazenave (France)
2,59 millions d'euros

Lesperon (40)
Equipement et troisième ligne de rabotage pour ce fabricant de parquet lambris.
2001-2002

Parquets Marty (Skanska, Suède)
2,5 millions d'euros

Cuzorn (47)
Modification du process sciage pour ce fabricant de parquets lambris.
2002
30 emplois d'ici à fin 2002

Emac (France)
2,2 millions d'euros

Viodos-Abense-de-Bas (64)
Ligne de production pour des mélanges de caoutchouc noir chez ce spécialiste d'élastomère industriel à base de caoutchouc.
Opérationnel fin 2001

MRB (Narboni, France)
2,1 millions d'euros

Miramont-de-Guyenne (47)
Unité de découpe et de finition de produits publicitaires en plastique.
Opérationnel fin 2001
24 emplois

Pierra (France)
1,98 million d'euros

Villeréal (47)
Unité de 3 425 mètres carrés à proximité des installations actuelles de ce fabricant de carrelages et dallages.
Opérationnel automne 2001
30 emplois à terme

Maubrac (France)
1,8 million d'euros

Saint-Loubès (33)
Bâtiment de 5 000 mètres carrés pour ce fabricant d'emballages en carton pour les bouteilles de vin.
Opérationnel été 2002

Suforem (France)
1,5 million d'euros

Villeneuve-sur-Lot (47)
Modernisation de la scierie pour ce fabricant d'emballages carton et d'emballages légers en bois.
Opérationnel avril 2002


MECANIQUE-EQUIPEMENT DE PRODUCTION

Dehousse Industries (Knorr Bremse, Allemagne)
4 millions d'euros

Pau (64)
Equipements pour ce fabricant de pièces mécaniques de sécurité.
Opérationnel juin 2002

Soficar (Toray/Atofina, Japon/France)
3 millions d'euros

Abidos (64)
Atelier de 1 600 mètres carrés, pour des productions futures de composites chez ce fabricant de fibres de carbone.
Opérationnel automne 2002


METALLURGIE-SIDERURGIE

Aquidec (Eurodec/UBS, Suisse)
17 millions d'euros

Mérignac ou Pessac (33)
Unité pour assurer les opérations de décolletage et de production de valves pour le compte de Ford Aquitaine Industries.
2003 (démarrage de l'activité)
200 emplois à terme

Prodec Métal (France)
3,05 millions d'euros

Canejan (33)
Doublement de la surface réservée à la logistique et au contrôle pour ce spécialiste du traitement de surface des métaux.
2002

ASTF (Seiv, France)
2,8 millions d'euros

Mérignac (33)
Transfert de l'activité de ce spécialiste de la tôlerie fine et de la mécanique de précision depuis Le Haillan.
2002

Hammel (France)
2,44 millions d'euros

Marsac-sur-l'Isle (24)
Modernisation de l'équipement informatique et extension sur 2 500 mètres carrés de cette robinetterie industrielle.
Opérationnel fin 2001


TEXTILE-CUIR-HABILLEMENT

Quiksilver Na Pali (Etats-Unis/Australie)
2,3 millions d'euros
Saint-Jean-de-Luz (64)
Ouverture d'un moyenne surface consacrée à la glisse pour ce spécialiste des vêtements de sport de glisse.
2002-Eté 2003

Billabong (Australie)
1,2 million d'euros

Hossegor (40)
Bâtiment de stockage de 4 500 mètres carrés pour ce spécialiste du surfwear.
2002
50 emplois


TRANSPORT-DISTRIBUTION-LOGISTIQUE

Bordeaux Combiné (Réseau Ferré de France, France)
46,65 millions d'euros

Bègles (33)
Plate-forme rail-route pour permettre le transfert de 600 camions par jour sur le rail, dans l'axe Nord-Sud Europe Atlantique.
Opérationnel février 2002

Ambarès Logistique (Cogeg/Tissot, France)
33 millions d'euros

Ambarès (33)
Six entrepôts logistiques, de 80 000 mètres carrés au total pour ce logisticien.
2002-Automne 2003

So.B.Tran (Letierce, France)
7 millions d'euros

Bassens (33)
Entrepôts de 11 200 mètres carrés pour ce spécialiste du stockage et du chargement sur les navires de céréales et d'oléoprotéagineux.
2002-Début 2003
30 emplois à terme

MSF (Médecins sans frontières, France)
1,75 million d'euros

Mérignac (33)
Extension du site logistique (de 2 600 à 5 100 mètres carrés) pour l'association Médecins sans Frontières.
Opérationnel 1er trimestre 2002

TDS (France)
1,68 million d'euros

Mouguerre (64)
Doublement de la capacité de stockage et agrandissement de la plate-forme logistique de ce transporteur.
Opérationnel septembre 2001
Une dizaine d'emplois à terme


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle