Quotidien des Usines

Aquitaine/Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon

, , , ,

Publié le

Dossier

- 95 projets en cours en 2003, soit 9% du total de la France
- 2 179,11 millions d'euros engagés, soit 6% du total de la France
- 2 671 emplois envisagés à terme, soit 5% du total de la France

> 10 investissements marquants
> Les points noirs
> Les autres investissements

Au rythme des grands chantiers d'Airbus

- Le site d'assemblage de l'A380 sera prêt dans les temps.
- L'éolien a le vent en poupe.
- L'industrie spatiale resserre ses effectifs.
- Giat Industries met en œuvre son nouveau plan de restructuration.

Dans un contexte mondial difficile, marqué par un retournement de cycle pour l'aéronautique, Airbus affiche sa confiance dans l'avenir. De fait, certains indices soutiennent le moral des industriels de l'ensemble d'une filière fortement ancrée en Aquitaine et Midi-Pyrénées. Les bons résultats commerciaux de 2002 du constructeur européen, qui s'est octroyé 54 % de parts de marché, sont confortés par le niveau des commandes enregistrées pour l'A380, qui vient de franchir pendant le salon du Bourget le cap des 125 appareils. Les premières pièces et tronçons du nouveau gros porteur sont entrés en production et le chantier du site d'assemblage, à Blagnac, près de Toulouse, n'a souffert d'aucun retard. Tout sera prêt dans les temps.
Pour toute une filière, ce grand programme aura soutenu à la fois les investissements et les emplois et devrait finalement permettre aux industriels de franchir le mauvais cap conjoncturel... à condition que la reprise soit bien au rendez-vous du 1er vol de l'A380, prévu début 2005. Et le décollage industriel du nouvel avion de transport militaire A400M offre encore de nouvelles perspectives.
En revanche, le secteur spatial ne bénéficie pas de ce même optimisme. Les acteurs européens majeurs du secteur, Astrium et Alcatel Space ont déjà réduit la voilure de leurs sites toulousains et le rapprochement des deux groupes, qui semble inéluctable, risque de ne pas se faire sans nouvelles économies d'échelle. Mauvais concours de circonstance, toujours pour Midi-Pyrénées, qui doit également faire face au plan de restructuration de Giat Industries, à la fois sur Toulouse et sur Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées.
« Dans ce contexte difficile, Midi-Pyrénées s'en sort pourtant plutôt bien », tempère Claude Ducert, président de l'Agence régionale de développement économique, Midi-Pyrénées Expansion. A titre d'exemple, sur le plan de l'attractivité internationale, avec 47 projets recensés, Midi-Pyrénées s'est hissée l'an dernier à la 5ème place des régions françaises en termes d'emplois créés par des capitaux internationaux, loin devant les 13 projets du Languedoc-Roussillon et les 8 projets aquitains.
Au-delà des différences et des contrastes, le Sud-Ouest reste une grande région agricole où l'industrie agroalimentaire concourt fortement au développement économique. D'autres secteurs, moins traditionnels, trouvent dans le Sud-Ouest le terreau adapté à leurs projets. C'est le cas des industries pharmaceutiques, avec de nombreux projets d'investissements de Bordeaux à Montpellier, dont Pierre Fabre qui conforte encore son ancrage régional.
Autre caractéristique commune de ces trois régions, elles bénéficient de conditions naturelles appropriées à l'implantation de parcs éoliens. Le Languedoc-Roussillon joue sans conteste un rôle pilote dans ce domaine. Soutenus par le programme national de développement de l'énergie éolienne, Eole 2005, les acteurs régionaux de cette toute jeune filière multiplient les initiatives.
Le secteur de la logistique connaît également une très forte croissance avec le développement, prioritairement à proximité des axes autoroutiers, de nouvelles infrastructures. De l'Atlantique à la Méditerranée, les projets de parcs dédiés entièrement aux flux de marchandises se multiplient.

Marina ANGEL


10 INVESTISSEMENTS MARQUANTS

 

Airbus France (80 % EADS/20 % BAE Systems, Europe)
Aéronautique
Le site d'assemblage de l'A380 opérationnel en novembre
Le chantier de l'usine Star, à Blagnac (31), dédiée à l'assemblage de l'A380, se poursuit dans le calendrier fixé. Le projet porte sur 200 000 mètres carrés couverts, dont 100 000 mètres carrés pour le hall principal, livré en novembre 2003. Le coût est évalué à 360 millions d'euros (hors outillage).
Outre ce projet majeur, pour lequel 188 millions d'euros sont inscrits au titre des investissements de 2003, le constructeur compte investir cette année 576 millions sur l'ensemble de ses sites français, dont 428 millions sur les différents sites de l'agglomération toulousaine, pour poursuivre notamment la réalisation d'un hall de peinture pour l'A330/340 à Saint-Martin-du-Touch (25 millions), engagée en 2001 et qui sera livré cette année et l'extension sur ce même site d'installations d'essais et de simulation pour l'A380 et l'A400M (30 millions), dont le chantier s'échelonne entre 2001 et fin 2004.

Air France Industrie (France)
Aéronautique
Réimplantation sur le parc AéroConstellation

A l'étude depuis plusieurs années, le déménagement du site toulousain de Montaudran d'Air France Industries et de ses 560 employés, pour 40 millions d'euros, sur la nouvelle zone d'activités aéronautiques AéroConstellation, à Blagnac (31), sera effectif en novembre. Le chantier a démarré en août 2002. Spécialisé dans le grand entretien des petits porteurs A320 et Boeing 737 pour le compte d'Air France, mais également pour une vingtaine d'autres compagnies, les activités de ce centre de maintenance vont pouvoir se redéployer, avec 36 000 mètres carrés de locaux prévus, dont 11 400 mètres carrés pour le hall avions.

Aubert & Duval Fortech (Eramet, France)
Métallurgie-Sidérurgie
Nouvelle usine à Pamiers

Avec près d'un an de décalage sur le calendrier initial, Aubert & Duval Fortech a lancé fin avril les premiers travaux de fondation de son unité de Pamiers (09), sur un site mitoyen de son usine ariégeoise. 91,5 millions d'euros seront investis d'ici à la mi-2005 dans ce programme, qui doit permettre à l'entreprise de se doter d'une presse à matricer de 40 000 tonnes, dédiée aux pièces tournantes pour moteurs d'avions et aux pièces de structures aéronautiques.

Snecma Propulsion Solide (France)
Aéronautique
Des débouchés pour les composites thermostructuraux

Snecma Propulsion Solide, spécialisé dans les moteurs de missiles balistiques et les boosters d'Ariane V, implanté au Haillan (33), veut rentabiliser son savoir-faire dans les composites thermostructuraux. De nouveaux débouchés sont à l'étude. Notamment dans l'utilisation de ces composites dans les tuyères pour réacteurs d'avions civils. Pour ce faire, la filiale de Snecma injectera d'ici à quatre ans, 20 millions d'euros dans la mise au point et l'optimisation de procédés.

Bergerac NC (SNPE, France)
Chimie
Conforter sa position de leader mondial

Ce fabricant de nitrocellulose industrielle, implanté à Bergerac (24), veut conforter sa position de leader mondial. Le site bénéficiera d'un investissement de 40 millions d'euros étalé sur cinq ans. Au programme : remise à niveaux des ateliers, zone de stockage. Une part substantielle de l'enveloppe devrait servir à propulser la nitrocellulose destinée à la fabrication des encres pour emballage.

Getrag-Ford Transmissions (Allemagne/Etats-Unis)
Automobile
En route pour la diversification

Le fabricant de transmissions manuelles, implanté à Blanquefort (33), bénéficiera d'un investissement de 90 millions d'euros, d'ici à cinq ans. Sur les quinze lignes de fabrications, huit d'entre elles vont être entièrement rénovées et transformées. L'objectif étant d'atteindre une grande flexibilité et une amélioration de la gestion des flux. Le site qui travaillait exclusivement pour Ford, a décroché en mars dernier, la fabrication de boîtes de vitesse pour MG Rover.

Sanofi-Synthelabo (France)
Pharmacie
De gros programmes sur plusieurs sites

En Aquitaine, 70 millions d'euros sont engagés, entre janvier 2002 et janvier 2004, sur le site Sanofi-Winthrop d'Ambares (33), dans 9 000 mètres carrés de locaux industriels et 1 300 mètres carrés de bureaux. En Midi-Pyrénées, une extension sur 10 000 mètres carrés du site toulousain (31), dédié à la recherche pharmaceutique amont et au développement pré-clinique est en cours pour 29 millions, entre septembre 2002 et fin 2003, ainsi qu'une extension et une modernisation du site de Colomiers (31), spécialisé dans les produits pharmaceutiques liquides et pâteux, pour 18 millions (2002-2003).
En Languedoc-Roussillon, 100 millions seront investis entre 2003 et fin 2006 sur le site de recherche de Montpellier (34) : 3 000 mètres carrés dédiés aux services techniques et à la formation, livrés fin mars 2003 et 2 000 mètres carrés pour l'extension d'une unité de lots cliniques entre septembre 2003 et septembre 2004 ; 12 000 mètres carrés pour un laboratoire pré-clinique (début 2004-mi-2005) et un nouveau pilote de développement chimique (fin 2004-fin 2006). En revanche, l'extension du site d'Aramon (30), qui doit porter sur 150 millions et dont les premiers travaux devaient être engagés en 2003, a finalement été reporté pour des études complémentaires.

Pierre Fabre (France)
Pharmacie
Le groupe tarnais conforte son ancrage régiona
l
Le groupe engage un programme d'extension de son site dermo-cosmétique de Soual (81). 50 millions d'euros y seront investis, avec la mise en chantier fin 2003 de 12 000 mètres carrés de bâtiments, pour une livraison au printemps 2005 (60 emplois prévus). Sur Aignan (32), 6,95 millions sont engagés pour accroître la production de sucres cuits pharmaceutiques (mi-2002-fin 2003), avec une trentaine d'emplois. Enfin, sur Avène (34), 16 millions sont engagés depuis 2002 dans l'extension du site dermo-cosmétique et de l'établissement thermal. Ce programme s'échelonnera jusqu'à fin 2004, avec la création de 60 emplois.

Tembec SA (Canada)
Papier
Un plan quinquennal d'investissement

Le papetier canadien a inscrit ses sites de Saint-Gaudens (31), Brassac (81) et Tartas (40) dans son plan quinquennal d'investissement (2003-2007). Sur Saint-Gaudens, 45 millions d'euros sont engagés globalement sur cette période, dont une 1ère tranche de 25,2 millions (janvier 2003-octobre 2004) pour la mise en œuvre d'une chaudière à écorce et d'un turboalternateur pour accroître la production d'énergie à partir de la biomasse. Sur Tartas, 45 millions sont prévus, dont une 1ère tranche de 18,5 millions d'euros (1er trimestre 2004-fin 2005), pour accroître la production d'énergie à partir de la biomasse. Enfin, sur Tembec Brassac (81), filiale à 75 % de Tembec SA, 4 millions seront consacrés (janvier 2004-fin 2006) à accroître la productivité et la capacité de production de cette scierie tarnaise, reprise courant 2002.

Harry's France (Etats-Unis)
Agroalimentaire
Un sixième site français de production

Spécialiste du pain préemballé, Harry's France vient de retenir un terrain de 7,5 hectares sur la zone industrielle de Béziers Ouest (34), pour implanter sa sixième usine française, d'un coût de 34 millions d'euros. Le chantier devrait être engagé dans le courant du second semestre de 2004. Doté d'une plate-forme logistique dédiée au grand Sud-Ouest, il sera opérationnel fin 2005, avec, dans un délai de trois ans, la création de 160 emplois.

Vitembal (Ivex Packaging, Etats-Unis)
Agroalimentaire
Nouvelle ligne de production

Spécialisé dans l'emballage agroalimentaire, Vitembal investit 9 millions d'euros sur son site de Remoulins (30), choisi pour devenir le centre européen de production d'une nouvelle barquette pour la volaille. Ce produit doit permettre d'allonger la date de consommation des produits de 4 à 5 jours supplémentaires. La ligne sera opérationnelle dès 2004 et devrait créer 155 emplois d'ici à trois ans.

Eole-Res (RES, Royaume-Uni)
Energie
Trois parcs éoliens en Languedoc-Roussillon

La société avignonnaise, qui a mis en service, en mars dernier, le premier parc éolien des Pyrénées-Orientales, à Opoul (16 mâts d'une puissance totale de 10,5 MW), compte lancer trois autres chantiers en Languedoc-Roussillon : sur Cabrespine (11), 16 éoliennes sont prévues, pour 21 MW (juillet 2003-février 2004) ; sur Cuxac (11), le projet porte sur 6 éoliennes et 9 MW (2ème trimestre 2004-3ème trimestre 2004) et sur Cambon (34), pas moins de 23 éoliennes seront implantées, pour une puissance de 30 MW (mi-2004-janvier 2005). Entre fin 2002 et début 2005, Eole-Res compte ainsi engager 100 millions d'euros d'investissement sur le Languedoc-Roussillon.



LES POINTS NOIRS


Com One à Cestas (33) a été placée en redressement judiciaire le 26 février dernier. Cette entreprise de 47 salariés, spécialiste des équipements miniaturisés de télécommunications, fait les frais de la crise des télécoms et d'une diversification malheureuse.

Embadac à Morlaas(64) a été liquidée le 29 avril dernier. Cette entreprise de 199 salariés était spécialisée dans l'emballage carton de luxe. Elle n'a pas supporté une croissance externe mal maîtrisée.

Sadefa à Fumel (47), filiale de Valfond, a été placée en redressement judiciaire le 27 avril dernier. Cette fonderie de 550 salariés, enchaîne les plans sociaux depuis vingt ans.

Giat Industries, dans le cadre de son 6ème plan de restructuration, annoncé le 7 avril dernier et qui prévoit la suppression globale de 3 750 emplois en 3 ans, souhaite ramener les effectifs de son site de Tarbes (65) de 792 à 150 emplois et ceux de son site de Toulouse (31) de 430 à 105 emplois, d'ici le 30 juin 2006.

Astrium, fabricant de systèmes et de sous-systèmes spatiaux et de satellites au sein du groupe EADS, est directement concerné par la restructuration d'EADS-Space annoncée en mars dernier. 159 postes seront supprimés sur le site toulousain sur un effectif de 2 000 salariés environ.

Alcatel Space, la filiale spatiale du groupe Alcatel, a révisé à la hausse son plan de suppression de postes en annonçant, en avril dernier, que ce sont finalement 550 postes (au lieu de 400) qui seront supprimés en 2003 sur ses sites français, dont Toulouse, qui emploie 2 200 salariés.

Citation
"L'industrie spatiale européenne satellitaire est en péril. Le rapprochement, qui paraît aujourd'hui inéluctable entre les acteurs majeurs de la filière, notamment Alcatel Space et Astrium, ne sera pas suffisant à maintenir les emplois, sans nouveau grand programme et sans une réelle stratégie spatiale européenne. »
Pierre Condon, délégué FO et secrétaire du CCE d'Alcatel Space, à Toulouse (31).

Aluminium Pechiney a décidé la fermeture totale de son site ariégeois d'Auzat (218 salariés), où la production a été arrêtée en mars dernier et la suppression de 50 emplois sur les 100 de l'usine Sabart, à Tarascon-sur-Ariège (09), qui produit des alliages pour l'automobile. Ces décisions interviennent à peine plus d'un an après celle de Pechiney Electrométallurgie de fermer l'usine de magnésium de Marignac (Haute-Garonne).

Recif, spécialiste des robots et des équipements pour l'industrie des semi-conducteurs, a annoncé fin 2002 la mise en place d'un plan de restructuration prévoyant la suppression d'environ 250 postes sur un effectif total de 870 employés, dont 90 sur le site du siège à Aussonne (31).

Rouleau-Guichard, le groupe textile toulousain, a annoncé le 4 mars dernier un plan de restructuration prévoyant la fermeture des sites de Castelnaudary (95 salariés, Aude) et L'Isle-en-Dodon (48 salariés, Haute-Garonne).

Catana, le fabricant de catamarans haut de gamme de Canet-en-Roussillon (66) est en redressement judiciaire depuis janvier 2003. Le licenciement d'une cinquantaine de salariés (sur 283) a été annoncé en février dernier. La société a bénéficié d'un nouveau sursis en mai, évitant de justesse la liquidation, pour trouver une solution de reprise.

Micron-Couleurs, le fabricant narbonnais (11) de pigments a annoncé dès février 2002 sa décision de supprimer 81 emplois sur un effectif de 120 salariés. Le plan s'échelonne jusqu'à mi-2004.

La direction du groupe espagnol Uralita a décidé la fermeture prochaine du site de Fibraver, à Beaucaire (30), spécialisé dans la laine de verre (66 salariés). La marque Fibraver sera dorénavant fabriquée à Tarragone, en Espagne.

Ugine ALZ vient de confirmer la fermeture de son usine de L'Ardoise (30), courant 2004. Filiale d'Arcelor spécialisée dans la fabrication d'aciers inoxydables, Ugine ALZ emploie 374 salariés sur ce site.


LES AUTRES INVESTISSEMENTS

AERONAUTIQUE-ARMEMENT-CONSTRUCTION NAVALE

Délégation générale pour l'Armement/DGA (Etat français, France)
50 millions d'euros
Montauban (82)
Centre de maintenance et de pliage automatisé des parachutes, de 15 200 mètres carrés.
Janvier 2003-novembre 2004

Dassault Aviation (France)
22,9 millions d'euros

Mérignac (33)
Bâtiment de 21 000 mètres carrés pour le nouvel avion d'affaires, le 7X, dans l'usine mérignacaise qui assure l'assemblage et la mise en vol de tous les avions civils et militaires de l'avionneur
Septembre 2002-juillet 2003

Figeac Aéro (France)
7,46 millions d'euros

Figeac (46)
Extension du site de ce sous-traitant, avec 3 000 mètres carrés pour l'usinage et 4 200 mètres carrés pour l'assemblage et acquisition d'équipements.
Novembre 2003-fin 2004
80 emplois d'ici fin 2005

Latécoère (France)
7 millions d'euros

Toulouse, Labège (31) et Gimont (32)
Atelier de chaudronnerie sur Toulouse, complément d'outillages sur Toulouse et Gimont et machines de câblage sur Labège pour cet équipementier aéronautique.
Janvier à décembre 2003

Equip'Aéro (France)
4,1 millions d'euros

L'Isle-Jourdain (32)
Développement d'un système de GPAO (1,6 million d'euros) et relocalisation de la filiale AE Production (mécanique de précision) dans 3 500 mètres carrés (2,5 millions d'euros).
Janvier à décembre 2003

Ratier-Figeac (United Technologies Corporation, Etats-Unis)
4 millions d'euros

Figeac (46)
Equipements industriels et développement de l'informatique (20 %) pour cet équipementier aéronautique.
Janvier-décembre 2003

Celerg Sud (EADS/SNPE, Europe)
3 millions d'euros

Saint-Médard-en Jalles (33)
Modernisation de process avec remplacement de presses par des extrudeuses pour ce spécialiste des moteurs de missiles tactiques et de moteurs pour roquettes.
Janvier à décembre 2003

Spekon (Allemagne)
3 millions d'euros

Graulhet (81)
Unité de 2 000 mètres carrés de panneaux de matériaux isolants pour les fuselages d'avions.
Septembre 2003-mars 2004
25 emplois


AGROALIMENTAIRE

Ladhuie (Lactalis, France)
15 millions d'euros

Montayral (47)
Unité dédiée à l'élaboration d'îles flottantes en petits pots individuels et casserie d'œufs d'une capacité de 70 millions d'œufs par an.
Janvier 2002-décembre 2003

Castel Frères (France)
12 millions d'euros

Béziers (34)
Unité d'embouteillage d'une capacité de 72 000 cols/heure.
Mi-2001-décembre 2003

Elnia (Zuegg, Italie)
10 millions d'euros

Elne (66)
Extension du site avec implantation d'une unité de préparations de fruits pour yaourts, crèmes glacées et pâtisseries.
Septembre 2002-mars 2005

Nestlé Waters France (Suisse)
9,6 millions d'euros

Vergèze (30)
Mise en production d'une ligne d'embouteillage dédiée aux 50 cl PET et au nouveau produit « Eau de Perrier » en 1litre, pour une capacité de 28 000 bouteilles/heure.
Janvier à mai 2003

Les Abattoirs Puylaurentais (France)
9,15 millions d'euros

Puylaurens (81)
Reconstruction avec extension des abattoirs pour tripler la capacité d'abattage (5 000 mètres carrés prévus).
Janvier à fin 2004
25 emplois

La Quercynoise (France)
8,8 millions d'euros

Gramat (46)
Extension de l'atelier de produits élaborés, modernisation de la plate-forme logistique et 4 000 mètres carrés de bureaux pour ce groupe coopératif, spécialisé dans la transformation de palmipèdes gras.
Septembre 2003-septembre 2005
20 emplois

3A (France)
7 millions d'euros

Toulouse (31)
Bâtiment de 1 500 mètres carrés et ligne de conditionnement de lait en bouteilles UHT (12 000 bouteilles/heure).
Novembre 2002 -juillet 2003

Coudène Michel (France)
6,8 millions d'euros

Saint-Christol-les-Alès (30)
Relocalisation avec extension sur 5 000 mètres carrés, pour ce fabricant de brandade de morue et de spécialités provençales.
Septembre 2003-septembre 2004
12 emplois

Gabriel Coulet (France)
5 millions d'euros

Roquefort-sur-Soulzon (12)
Extension sur 3 600 mètres carrés et modernisation des installations de ce producteur de roquefort.
Novembre 2002 -août 2003

Groupe coopératif Occitan (France)
4,1 millions d'euros

Castelnaudary (11)
Plan annuel d'investissement portant sur nombre d'opérations, dont la rénovation d'un site de stockage de semences de céréales, l'aménagement d'une plate-forme de stockage d'engrais et des aménagements techniques de l'usine d'aliments pour bétail.
Juillet 2002-juin 2003

Valette Foie Gras (France)
4 millions d'euros

Saint-Clair (46)
Extension du site de production de foie gras qui sera porté de 5 000 à 12 000 mètres carrés.
Mai 2003-janvier 2005
10 emplois

Fermiers Landais (Arrivé,France)
3,6 millions d'euros

Saint-Sever (40)
Amélioration de l'outil de découpe de volailles, modernisation de la zone de palettisation et mise en place d'une GPAO pour cette société d'abattage de volailles.
Juin 2003-décembre 2005

Gadéa (France)
3 millions d'euros

Nîmes (30)
Entrepôts frigorifiques de 4 100 mètres carrés pour ce grossiste en fruits et légumes.
Août à octobre 2003

Spanghero (France)
3 millions d'euros

Castelnaudary (11)
Remise aux normes de l'abattoir et développement des capacités de découpe, extension des capacités de production de produits élaborés (viandes piécées) et extension des zones de stockage de produits finis (plats cuisinés).
Janvier 2003-décembre 2004


AMEUBLEMENT

Antix (France)
16,2 millions d'euros
Gallargues-le-Monteux (30)
Regroupement sur un même site de 20 000 mètres carrés sur un terrain de 7 hectares des différentes unités de production de meubles anciens de Baillargues (34) et Vendargues (34), après avoir abandonné le projet initial de faire ce programme sur Valergues (34).
Novembre 2003 -août 2004

Sokoa (France)
4,5 millions d'euros

Hendaye (64)
Extension sur 6 500 mètres carrés de la surface des ateliers, création de trois nouveaux quais d'expéditions, réorganisation des flux internes.
Octobre 2002-fin du printemps 2004
10 emplois



AUTOMOBILE

Siemens VDO Automotive (Allemagne)
32 millions d'euros

Foix (09), Boussens et Toulouse (31)
Mise en production d'un système d'accès et de démarrage sans clef et d'un système de surveillance embarqué de pression des pneus et nouvelle montée en charge de la production des calculateurs électroniques du système d'injection directe diesel.
Octobre 2002-septembre 2003

Safra (France)
10 millions d'euros

Terssac (81)
Programme d'extension sur 5 ans pour cette PMI spécialisée dans la carrosserie industrielle et l'agencement de bus de ville, dont 3 700 mètres carrés en 1ère tranche, dont le chantier sera engagé en septembre 2003, pour une livraison en mars 2004.
2003-2007

Spria (Giat Industries/Dalphimetal, France/Espagne)
7 millions d'euros

Tarbes (65)
Implantation de 4 lignes de production pour accroître la capacité de cette unité de composants de sécurité activités par pyrotechnie pour le secteur automobile.
Janvier à décembre 2003
50 emplois

Sam Technologies (Arche,France)
5 millions d'euros

Decazeville (12)
Augmentation de capacité, avec modernisation de certains process et amélioration de la productivité chez ce fondeur de pièces en alliage aluminium et magnésium pour l'automobile, qui a déjà engagé 11 millions d'euros sur 2001-2002 dans une extension du site.
Janvier à décembre 2003
20 emplois

Catensa (Espagne)
3,5 millions d'euros

Aussillon (81)
Reconstruction de l'usine de feutres pour l'industrie automobile sur un nouveau terrain pour quitter le site inondable actuel.
Juin à décembre 2003

Ford Aquitaine Industrie (Etats-Unis)
3 millions d'euros

Blanquefort (33)
Investissements en outillages et équipements pour le fabricant de boites de vitesses.
2003-septembre 2004


CHIMIE-PHARMACIE

Soficar (Toray Industries, Japon/France)
45 millions d'euros

Abidos (64)
Troisième ligne de production pour ce fabricant de fibres de carbone.
Février 2003-automne 2004

Finorga (Dynamit Nobel, Allemagne)
16 millions d'euros

Mourenx (64)
Ligne de préparation de molécules pour ce fabricant de principes actifs pharmaceutiques.
Octobre2002-dernier semestre 2003
15 emplois (mutations et créations)

Chimex (L'Oréal, France)
13 millions d'euros

Mourenx (64)
Ligne supplémentaire pour ce fabricant de principes actifs pour produits cosmétiques.
Début 2002-mai 2003

Casco Industrie (Akzo Nobel, Pays-Bas/Suède)
12 millions d'euros

Ambares et Lagrave (33)
Bâtiment de 1 000 mètres carrés et machines pour ce fabricant de colles industrielles.
Avril 2003-courant 2004

Laboratoire du futur de Rhodia (France)
8,7 millions d'euros

Pessac (33)
Centre de recherche dans les micro-technologies du génie chimique, synthèses et tests à haut débit.
2003-1er trimestre 2004
15 emplois et 10 chercheurs transférés qui résideront temporairement à Pessac

Sagal (Unicare, France)
8 millions d'euros

Escalquens (31)
Transfert avec extension à 8 000 mètres carrés pour cette unité de sets de soins stériles.
Septembre 2003-avril 2004
80 emplois

De Sangosse (France)
6 millions d'euros

Pont du Casse (47)
Outil de production pour ce spécialiste de produits phytosanitaires et de semences.
Janvier à novembre 2003

Cézanne (France)
5,8 millions d'euros

Nîmes (30)
Reconstruction du site de production sur 2 700 mètres carrés couverts, de ce fabricant d'automates et de réactifs d'analyse médicale, dont le site initial de Bagnols-sur-Cèze a été détruit par les inondations de septembre 2002.
Janvier à juillet 2003

Axens (Institut Français du Pétrole, France)
4,7 millions d'euros

Salindres (30)
Remplacement de deux anciennes chaînes de production de catalyseurs pour l'industrie du raffinage du pétrole par une nouvelle, modernisation des process et amélioration de la sécurité et de l'environnement.
Janvier 2003-janvier 2004

Phodé (France)
3 millions d'euros

Terssac (81)
Siège social et unité de production pour ce fabricant d'arômes, de stimulants d'appétit et de destructeurs d'odeurs. 2 500 mètres carrés (2,4 millions d'euros pour l'immobilier, 0,6 million d'euros de matériels de laboratoire et de production).
Mai à décembre 2003
30 emplois d'ici fin 2005


ELECTRIQUE-ELECTRONIQUE

Motorola Semiconducteurs (Etats-Unis)
10 millions d'euros

Toulouse (31)
Maintenance et renouvellement d'équipements de production et acquisition de matériel CAO.
Janvier à décembre 2003

Seb (France)
4,1 millions d'euros

Lourdes (65)
Augmentation des moyens de production et industrialisation de produits (petits préparateurs) pour ce spécialiste des petits robots ménagers.
Mars à mai 2003


ENERGIE

SIIF Energies (EDF, France)
40,9 millions d'euros

Oupia, Riols, Aumelas (34), Chastel-Nouvel (48)
Lancement de quatre chantiers de parcs éoliens : Serre d'Oupia (9 éoliennes/8,1 MW, mai à novembre 2003, 8,5 millions d'euros) ; Riols (4 éoliennes/3,6 MW, septembre à décembre 2003, 3,9 millions d'euros) ; Aumelas (11 éoliennes/16,5 MW, octobre 2003 à avril 2004, 18 millions d'euros) et Chastel-Nouvel (7 éoliennes/10,5 MW, printemps à automne 2004, 10 millions d'euros).
Mai 2003-automne 2004

La Compagnie du Vent (France)
18,9 millions d'euros

Nevian (11) et Saint-Michel-d'Alajou (34)
Ferme de 18 éoliennes (15,3 MW) sur la commune audoise (avril 2002-mars 2003) et ferme de 8 éoliennes (5,2 MW) dans l'Hérault.
Fin 2003-septembre 2004

Dyneff (France)
15,05 millions d'euros

Port-le-Nouvelle et Lézignan-Corbières (11)
Augmentation de la capacité de stockage sur Port-la-Nouvelle avec mises aux normes et modernisation, fin des aménagements de 2 stations-services autoroutières, mises aux couleurs des cuves, améliorations sur le matériel roulant et réaménagement du siège social.
Janvier à décembre 2003

Total Energie (EDF/Total,France)
3,5 millions d'euros

Cugnaux (31)
Unité d'assemblage de panneaux solaires.
Septembre 2003-janvier 2004
60 emplois


ENVIRONNEMENT

ERI/Exploitation Ressources Internationales ( Chine)
5,5 millions d'euros
Fontanes (46)
Unité sur 3 000 mètres carrés de recyclage de films plastiques industriels et agricoles.
Octobre 2002-juillet 2003
65 emplois prévus d'ici fin 2004

Sud-Ouest Recyclage (Paprec,France)
3,05 millions d'euros

Bruguières (31)
Centre de 2 000 mètres carrés de collecte, de tri et du traitement de papiers et déchets industriels banals (plastiques et bois).
Juin 2003-janvier 2004


IMPRIMERIE-PRESSE-EDITION

Amaury (France)
7,5 millions d'euros

Escalquens (31)
Imprimerie de 5 200 mètres carrés.
Décembre 2002-septembre 2003
20 emplois

Sud Graphie Rotative (Serge Laski,France)
5,34 millions d'euros

Saint-Sulpice (81)
Avec un décalage de près d'un an, extension du site sur 2 300 mètres carrés ; et nouvelles rotatives.
Mai 2003-mai 2004
12 emplois


INFORMATIQUE-BUREAUTIQUE

IBM (Etats-Unis)
11 millions d'euros

Montpellier (34)
Développement des salles informatiques et réaménagement de locaux.
Janvier à décembre 2003

Pierre Fabre Informatique (51 % Cap Gemini Ernst & Young/49 % Pierre Fabre, France)
4 millions d'euros

Castres (81)
2 800 mètres carrés de locaux pour cette société chargée de la mise en œuvre du système informatique du groupe Pierre Fabre.
Décembre 2003-juin 2004



LOISIRS

IRM (JJ Invest, France)
3,5 millions d'euros

Béziers (34)
Unité de mobil-home de 8 000 mètres carrés et aire de stockage de 40 000 mètres carrés.
Juin 2003-mars 2004
150 emplois d'ici 3 ans


MATERIAUX-BOIS-PAPIER

Interbon (Espagne)
58 millions d'euros

Came (64)
Unité de panneaux MDF (medium density fiber).
Date de démarrage non encore fixée-Mise en service prévue pour 2004
95 emplois

Verrerie d'Albi (Saint-Gobain,France)
43,5 millions d'euros

Albi (81)
Plan quinquennal de rénovation des 2 fours de la verrerie. Après travaux préliminaires en 2002, la réfection du 1er four a été engagée début 2003 et celle du second est prévue pour 2005.
Mars 2002-fin 2006

Lafarge Ciments (France)
25 millions d'euros

Bassens (33)
Unité de broyage et de séchage de laitier.
2004-2005
10 emplois

Papeteries de Gascogne (France)
13 millions d'euros

Mimizan (40)
Bobineuse à papier, entrepôt de stockage de 8 000 mètres carrés, et investissement environnemental avec acquisition notamment d'une presse laveuse pour ce papetier.
Août 2003-décembre 2004

Eternit (Etex, Belgique)
12 millions d'euros

Terssac (81)
Modernisation et augmentation de la capacité de production de cette usine de plaques profilées en fibres de ciment pour le bâtiment.
Janvier à septembre 2003
20 emplois

Lesage Préfabrication (France)
10 millions d'euros

Tournefeuille (31)
Unité de poutres et poutrelles en béton précontraint et béton armé.
Mai 2003-mi-2006 (1ère tranche opérationnelle septembre 2003)
30 emplois d'ici trois ans

Sobib (Sgreg Sud Ouest, France)
4,6 millions d'euros

Blaye ( 33)
Unité de grades de bitumes.
17 février 2003-1er trimestre 2004
20 emplois (dont 15 chauffeurs-routiers)

Eurovia (Vinci, France)
4,2 millions d'euros

Mérignac (33)
Délocalisation du centre de recherche et développement mondial sur les matériaux et revêtements du groupe Vinci (B-TP).
Décembre 2001-septembre 2003
10 emplois et 25 transferts

Sobodec (France)
4 millions d'euros

Pompignac (33)
Extension sur 4 000 mètres carrés du site de ce fabricant de bouteilles de verre.
Fin 2003-fin 2004
30 emplois

Grégoire (France)
3 millions d'euros

Saint-Martial d'Artenset (24)
Robotisation des chaînes de l'unité spécialisée dans les menuiseries bois, aluminium et PVC.
Courant 2004


MECANIQUE-EQUIPEMENT DE PRODUCTION

Aquidec (UBS, Suisse)
7,7 millions d'euros

Saint-Médard-en-Jalles (33)
Rachat d'un site industriel, et extension sur 3 200 mètres carrés pour y installer une activité de décolletage, d'usinage et de traitement de surface de composants automobiles.
Mars à octobre 2003
154 emplois d'ici à fin 2004

ISP System (France)
4 millions d'euros

Vic-en-Bigorre (65)
Transfert avec extension sur 2 600 mètres carrés pour ce bureau d'études en ingénierie et robotique (machines spéciales, outillages et bancs de d'essais).
Juin 2003-mars 2004
30 emplois


METALLURGIE-SIDERURGIE

Profils Systèmes (Aliplast, Belgique)
14 millions d'euros

Baillargues (34)
Unité d'extrusion aluminium avec chaîne de thermologie sur 19 000 mètres carrés, pour ce spécialiste des profilés aluminium.
2002-mai 2003
40 emplois d'ici à fin 2004

Sollac Méditerranée (Arcelor, Europe)
4,21 millions d'euros

Saint-Chély-d'Apcher (48)
Mise en œuvre d'un nouveau process pour monter en gamme chez ce spécialiste des aciers électriques.
Octobre 2002-juin 2003


TEXTILE-CUIR-HABILLEMENT

Décathlon
(Mulliez-Auchan,France)
4 millions d'euros

Hendaye (64)
Implantation des services R&D, marketing, achats et communications, sur un terrain de 3 hectares de la marque de vêtements Tribord.
Juin 2003-septembre 2004
76 emplois d'ici trois ans


TRANSPORT-DISTRIBUTION-LOGISTIQUE

Atemi (France)
75 millions d'euros

Gaillac (81)
Parc logistique de 210 000 mètres carrés dédiés à des activités de stockage, de conditionnement et d'expédition pour ce spécialiste de l'ingénierie financière et immobilière.
Mars 2004-fin 2006 (le chantier de la 1ère tranche de 60 000 mètres carrés a été décalé d'un an, de mars à octobre 2004).
600 emplois

Parcolog (66 % Blackstone/33 % Bouygues Construction, Etats-Unis/France)
45 millions d'euros

Béziers (34)
Parc logistique de 150 000 mètres carrés dédié à la location.
Début 2005-fin 2005 pour la 1ère tranche

Gicram (France)
35 millions d'euros

Narbonne (11), Rivesaltes (66)
Parc logistique de 48 000 mètres carrés construits sur un terrain de 11 hectares à Narbonne, pour 15 millions d'euros (2ème trimestre 2004-fin 2006), et parc logistique de 100 000 mètres carrés à Rivesaltes, pour 20 millions d'euros.
Septembre 2003-février 2004 pour la 1ère tranche

Logidis (Carrefour, France)
18 millions d'euros

Plaisance, Colomiers (31)
Plate-forme logistique de 25 000 mètres carrés (14 millions d'euros) pour produits frais et fruits et légumes, et redéploiement de l'activité épicerie sur le site existant de Colomiers (4 millions d'euros).
Avril à octobre 2003
140 emplois

TNT Logistics (TPG, Pays-Bas)
12 millions d'euros

Montauban (82)
Plate-forme de 27 000 mètres carrés construits sur 114 000 mètres carrés de terrain, dédiée au secteur « brasserie » du groupe Carrefour.
Juillet 2002-janvier 2003
30 emplois

Akidis (STVA, France)
11 millions d'euros

Bassens (33)
Plate-forme logistique de 4 000 mètres carrés dédiée à la préparation et le transport de voitures sorties d'usine.
Février 2002-juin 2003
210 emplois entre 2003 et 2005

Calberson (Géodis,France)
7,6 millions d'euros

Bruguières (31)
Transfert avec regroupement des 2 sites toulousains sur un site unique de 11 600 mètres carrés couverts, pour ce spécialiste de la messagerie et des envois express.
Juin 2002-août 2003

Sea Invest (Belgique)
4,6 millions d'euros

Bassens (33)
Magasin de stockage pour engrais de 7 500 mètres carrés équipé d'une station d'ensachage reliée au quai par bandes transporteuses pour ce manutentionnaire.
Juin 2003-début 2004

Mory Team (France)
3 millions d'euros

Bruguières (31)
Plate-forme logistique de 5 000 mètres carrés pour ce spécialiste de la messagerie.
Mars à décembre 2003
12 emplois


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte