APRR a signé un nouveau plan d'investissement de 187 millions d'euros

PARIS (Reuters) - APRR, filiale d'Eiffage, a annoncé lundi la signature d'un nouveau plan d'investissement autoroutier de près de 187 millions d'euros, correspondant à sa quote-part de l'enveloppe voulue en 2016 par le chef de l'Etat de l'époque, François Hollande.
Partager
APRR a signé un nouveau plan d'investissement de 187 millions d'euros
APRR, filiale d'Eiffage, a annoncé lundi la signature d'un nouveau plan d'investissement autoroutier de près de 187 millions d'euros, correspondant à sa quote-part de l'enveloppe voulue en 2016 par le chef de l'Etat de l'époque, François Hollande. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

"Ce plan d'investissement prévoit la réalisation d'une douzaine d'opérations, en association avec les collectivités territoriales pour certaines d'entre elles", a indiqué la filiale du groupe de BTP et de concessions dans un communiqué. Le plan d'investissement a été signé par APRR et AREA, autre filiale autoroutière d'Eiffage.

Le plan d'investissement proposé par les concessionnaires à l'invitation de François Hollande avait été sévèrement critiqué par l'Arafer, le régulateur du secteur, qui mettait en doute l'opportunité de certains travaux et leur mode de financement mixte - hausse des péages et financement des collectivités locales.

Deux ans après, le plan a été validé cet été par le Conseil d'Etat dans une version réduite à 700 millions d'euros, contre un montant initial d'un milliard.

Eiffage a souligné que ses projets comprennent la création ou l'aménagement de diffuseurs, la construction de passages à faune et la réalisation de place de parking de covoiturage. Il sera financé par une hausse tarifaire annuelle additionnelle sur les années 2019 à 2021, de 0,198% pour APRR, et de 0,389% pour Area.

APRR a également fait état lundi d'un ralentissement du trafic sur son réseau au troisième trimestre à +1,3%, des effets calendaires défavorables sur les trois derniers mois ayant accentué la décélération après un deuxième trimestre dopé par les perturbations à la SNCF (+4,5%). En valeur, le chiffre d'affaires de la société a progressé de 4,1% à 723,3 millions d'euros, donnant un total de 1,96 milliards (+5,8%) depuis le début de l'année.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS