APRR a signé un nouveau plan d'investissement de 187 millions d'euros

Publié le

PARIS (Reuters) - APRR, filiale d'Eiffage, a annoncé lundi la signature d'un nouveau plan d'investissement autoroutier de près de 187 millions d'euros, correspondant à sa quote-part de l'enveloppe voulue en 2016 par le chef de l'Etat de l'époque, François Hollande.

APRR a signé un nouveau plan d'investissement de 187 millions d'euros
APRR, filiale d'Eiffage, a annoncé lundi la signature d'un nouveau plan d'investissement autoroutier de près de 187 millions d'euros, correspondant à sa quote-part de l'enveloppe voulue en 2016 par le chef de l'Etat de l'époque, François Hollande. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau
© Charles Platiau

"Ce plan d'investissement prévoit la réalisation d'une douzaine d'opérations, en association avec les collectivités territoriales pour certaines d'entre elles", a indiqué la filiale du groupe de BTP et de concessions dans un communiqué. Le plan d'investissement a été signé par APRR et AREA, autre filiale autoroutière d'Eiffage.

Le plan d'investissement proposé par les concessionnaires à l'invitation de François Hollande avait été sévèrement critiqué par l'Arafer, le régulateur du secteur, qui mettait en doute l'opportunité de certains travaux et leur mode de financement mixte - hausse des péages et financement des collectivités locales.

Deux ans après, le plan a été validé cet été par le Conseil d'Etat dans une version réduite à 700 millions d'euros, contre un montant initial d'un milliard.

Eiffage a souligné que ses projets comprennent la création ou l'aménagement de diffuseurs, la construction de passages à faune et la réalisation de place de parking de covoiturage. Il sera financé par une hausse tarifaire annuelle additionnelle sur les années 2019 à 2021, de 0,198% pour APRR, et de 0,389% pour Area.

APRR a également fait état lundi d'un ralentissement du trafic sur son réseau au troisième trimestre à +1,3%, des effets calendaires défavorables sur les trois derniers mois ayant accentué la décélération après un deuxième trimestre dopé par les perturbations à la SNCF (+4,5%). En valeur, le chiffre d'affaires de la société a progressé de 4,1% à 723,3 millions d'euros, donnant un total de 1,96 milliards (+5,8%) depuis le début de l'année.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte