Après Volkswagen, Porsche, BMW et Nissan dans le viseur de la Corée du Sud

Après avoir interdit la vente de 80 modèles Volkswagen et infligé une amende de 14,3 millions d’euros au constructeur en août 2016, le ministère de l’Environnement sud coréen menace Porsche, BMW et Nissan de suspendre 10 de leurs modèles et de leur infliger une amende de 5,2 millions d’euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Après Volkswagen, Porsche, BMW et Nissan dans le viseur de la  Corée du Sud

L’onde de choc du dieselgate a atteint la Corée du Sud. Début août, le ministère de l’environnement a annulé la certification des 80 modèles Volkswagen et infligé une amende de 14,3 millions d’euros au constructeur. Mardi 29 novembre, le gouvernement vient de rendre compte des résultats de son enquête. Les groupes Porsche, BMW et Nissan sont coupables d’irrégularités dans les informations fournies sur les émissions polluantes de certains de leurs modèles. La vente de ceux-ci pourrait être interdite sur le territoire. La Corée du Sud menace les trois constructeurs d’une amende de 5,2 millions d’euros.

Sept modèles de Porsche, deux de Nissan et un de BMW sont en cause. Porsche, premier constructeurs à réagir a reconnu les erreurs et a suspendu quatre des sept modèles incriminés. "Nous allons demander à Nissan et BMW de clarifier leur proposition e demanderons des poursuites si des irrégularités sont confirmées" déclare Hon Dong-Kon, fonctionnaire au ministère de l’environnement.

L’enquête avait été ouverte durant l'été 2015 suite à la révélation du scandale du dieselgate. L’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) avait rendu public la falsification des tests d’émissions polluantes des véhicules Volkswagen depuis 2009. Le coût final pour le constreur allemand incluant l’indemnisation de 480 000 propriétaires de véhicules de la marque et différentes amendes est estimé entre 25 et 30 milliards d’euros.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dès juillet 2016, Volkswagen avait suspendu la vente de la plupart de ses modèles le 25 juillet en prévision du verdict du ministère de l’Environnement du pays du matin calme.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS