L'Usine Aéro

Après une excellente année 2011, EADS se prépare pour 2012

, ,

Publié le

Le PDG Louis Gallois se félicite mardi des résultats 2011 d'EADS. Forte croissance, hausse des commandes : le groupe débute 2012 avec un bilan très solide et compte poursuivre ses recrutements.

Après une excellente année 2011, EADS se prépare pour 2012 © Irargerich - Flickr - C.C.

"Nous sommes une partie de l'Europe qui marche", affirme fièrement Louis Gallois. "Notre carnet de commandes record et notre solide trésorerie nette témoignent de la robustesse et de la visibilité du Groupe. EADS est une puissante machine de cash et de croissance. Reste à doper sa rentabilité", explique-t-il mardi lors de ses voeux à la presse.

2011 aura été l'année de la domination d'Airbus sur Boeing. Le constructeur européen a reçu 1419 commandes sur l'année, contre 805 pour le concurrent américain. Airbus revendique 64% du marché mondial de l'aviation civile. Cette réussite s'explique notamment par le succès de l'A320 NEO, la star du salon du Bourget l'année dernière.

Pour 2012, les managers d'EADS restent toutefois prudents, et pensent capter 50% du marché. Le directeur commercial John Leahy pense même que les part de marché pourraient être inférieures, et n'en fait pas une catastrophe. "Nous n'allons pas courir après les 50% en 2012", explique-t-il.

L'A320 NEO a été commandé à 1 226 exemplaires en 2011. "Aucun programme dans l'histoire de l'aviation ne s'est jamais vendu autant et aussi vite", s'enflamme John Leahy. Mais en 2012, il devra faire face au Boeing 737 MAX, conçu spécialement pour le concurrencer sur le segment des moyens-courriers.

Concernant le programme A350, les dirigeants d'Airbus affirment que le calendrier sera respecté. Tout en restant prudents. Fabrice Brégier, actuel numéro 2 d'Airbus, est clair sur ce point : "lorsque nous pensons qu'il y a toujours des risques qui peuvent avoir des conséquences sur l'étape suivante [...] nous préférons arrêter et régler le problème".

Recrutements et acquisitions

Conséquence de ces bons résultats : EADS va recruter 9 000 personnes en 2012, dont 4 000 en contrat temporaire. Ces embauches poursuivent la dynamique de l'année dernière : plus de 5 000 personnes ont été recrutées en 2011.

Comme prévu dans la stratégie du groupe, EADS a réalisé l'an passé plusieurs acquisitions dans le secteur des services. Airbus a racheté le danois Satair A/S et l'américain Metron Aviation. Astrium s’est porté acquéreur de Vizada en France, et Eurocopter du Canadien Vector Aerospace. Louis Gallois se félicite de ses opérations : "ces acquisitions contribuent fortement à notre internationalisation et, plus encore, au renforcement de nos activités de service."

Au cours de cette conférence, aucune révélation n'a été faite sur un sujet majeur : la succession de Luis Gallois, qui aura lieu au premier semestre. "Ne soyez pas trop impatient", commente le PDG. Des changements importants doivent avoir lieu à plusieurs niveaux de l'organigramme. Les noms seront proposés par le conseil d'administration mi-avril, et la décision doit être prise en mai.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte