L'Usine Aéro

Après une année 2016 encore difficile, Airbus Helicopters n'anticipe pas de rebond pour 2017

Aurélie M'Bida , ,

Publié le

Dommage collatéral de la petite santé de ses clients du secteur pétrolier, et malgré des commandes en légère hausse en 2016, la division Helicopters du groupe franco-allemand Airbus s'est inscrite dans "l’année la plus difficile de la dernière décennie", comme pour toute l’industrie de la giraviation. Par ailleurs frappé par une crise majeure liée à des accidents en série, notamment en Mer du Nord, l’hélicoptériste s’attend à une année stable en 2017 et se réoriente vers les services.

Après une année 2016 encore difficile, Airbus Helicopters n'anticipe pas de rebond pour 2017 © J-C. Barla

Après des résultats en repli en 2015 et des objectifs pour 2016 plutôt modestes, le numéro un mondial des hélicoptères civils a réussi à limiter la casse l’année dernière. De fait, Airbus Helicopters a marqué une légère croissance de ses livraisons nettes et brutes en 2016, de 5% soit 418 appareils, contre 395 l’année précédente, a-t-il annoncé vendredi 27 janvier.

Dans un contexte toujours difficile, le fabricant d’hélicoptères basé à Marignane a enregistré 388 commandes brutes l’année dernière contre 383 en 2015. Le taux d’annulation a quant à lui diminué puisque la société a totalisé 353 commandes nettes contre 333 au cours des 12 mois précédents. Des performances que la filiale du constructeur franco-allemand a réussi à maintenir à ses niveaux de 2015, malgré une nouvelle année compliquée – notamment en raison du recul de la demande de nouveaux appareils du secteur pétrolier – grâce  aux services et à quelques contrats-clé.

Deux campagnes militaires fructueuses

Dans le détail, en 2016 Airbus Helicopters a reçu commande pour 188 monomoteurs légers, 163 monomoteurs légers ou moyens (H135, H145), 6 H155 et 8 H175, ainsi que 23 appareils de la famille des Super Puma, objets de problèmes après une série d’incidents (cf. ci-dessous).

"Pour l’ensemble de l’industrie de l’hélicoptère, l’année 2016 a été la plus difficile de la décennie", a déclaré Guillaume Faury, le président de la division lors de la présentation des résultats commerciaux d’Airbus Helicopters. Airbus Helicopters a toutefois réussi deux campagnes militaires l’année dernière avec le Koweït et Singapour qui ont sélectionné tout deux le H225M. A noter aussi, le succès pour la famille H135/H145, sélectionnée au Royaume-Uni pour la formation des équipages militaires.

L’année dernière, Airbus Helicopters a également livré au Mexique et à l’Indonésie les premiers exemplaires de son nouvel hélicoptère AS565 MBe Panther en version navalisée, et procédé au premier vol du NH90 Sea Lion pour la Marine allemande. Cependant, avec les réservations de Super Puma totalisant seulement 23, il semble peu probable que ces transactions soient finalisées, notamment après l'accident mortel de Statoil en Mer du Nord au printemps dernier.

Sécurité et nouvelles offres

Du côté des hélicoptères civils, le premier biturbine de moyen tonnage H175 en configuration VIP est entré en service en 2016, tandis que sa variante dédiée aux missions de service public a entamé sa campagne d’essais en vol, préalable à sa certification en 2017. Un consortium chinois a commandé 100 hélicoptères H135 qui seront assemblés localement au cours des dix prochaines années. Quant au H160 de nouvelle génération, les essais en vol se sont poursuivis tout au long de l’année, ouvrant la voie à la signature de premières commandes fermes en 2017, a indiqué Airbus Helicopters.

"Les multiples défis de 2016 ont renforcé notre volonté d’accompagner nos clients en nous engageant plus que jamais en faveur de la qualité et de la sécurité des vols, grâce au portefeuille de produits et de services le plus moderne", a expliqué Guillaume Faury. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte