Après un record d'Ebitda en 2018, Arkema vise la stabilité

Le 27 février, Arkema a publié ses résultats annuels. Le groupe chimique français a enregistré un nouveau record d'Ebitda en 2018. Ses prévisions pour 2019 misent sur la stabilité.

Partager
Après un record d'Ebitda en 2018, Arkema vise la stabilité
Le 27 février, Arkema a publié ses résultats annuels.

Arkema a publié mercredi 27 février ses résultats pour l'année 2018 et ses prévisions pour 2019. Le groupe chimique français s'attend à une stabilité de son Ebitda en 2019 après le niveau record atteint en 2018. L'entreprise a en effet enregistré une croissance de 6% qui s'est toutefois ralentie à +1,4% au 4e trimestre.

8,8 milliards de chiffre d'affaires en 2018

Arkema, qui propose un dividende de 2,50 euros (contre 2,30 euros en 2017) a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 8,8 milliards (+7,9% en organique), un Ebitda de 1,47 milliard (+6%) avec une marge stable à 16,7% et un résultat net part du groupe de 707 millions (+22,7%).

"Après trois années de forte progression, Arkema réalise à nouveau une excellente année avec une performance financière en hausse sensible par rapport au niveau record de 2017 malgré un environnement matières premières plus défavorable et un contexte macro-économique contrasté sur la fin de l’année", a commenté dans un communiqué Thierry Le Hénaff, PDG du groupe.

Arkema prévoit une croissance des activités de spécialités

"Sur le premier trimestre, l’Ebitda est attendu en légère baisse par rapport à la base de comparaison très élevée du 1er trimestre 2018", précise le groupe chimique.

"Sur l’ensemble de l’année, le groupe a pour ambition de réaliser un Ebitda comparable au niveau record de 2018, avec une dynamique qui devrait monter en puissance au cours de l’année, soutenue notamment par la croissance de ses activités de spécialités", ajoute-t-il.

Dans ses axes stratégiques, l'entreprise mentionne : la poursuite de la mise en place de synergies dans les adhésifs et de l'intégration des acquisitions ciblées ; la montée en puissance des investissements dans les matériaux avancés et la thiochimie ; enfin le renforcement de la transformation numérique.

Avec Reuters

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Chimie, laboratoires et santé

Armoire à pharmacie 2 portes économique

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS