Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Après un premier semestre solide, Interparfums revoit sa prévision 2017 à la hausse

Publié le , mis à jour le 27/07/2017 À 09H25

Infos Reuters Interparfums a révisé en hausse, jeudi 26 juillet, sa prévision de chiffre d'affaires 2017 après une très forte croissance semestrielle liée aux succès de Jimmy Choo, Lanvin et Rochas.

Après un premier semestre solide, Interparfums revoit sa prévision 2017 à la hausse
Interparfums a brillé au premier semestre.
© Philippe Wojazer

Le concepteur de parfums sous licence a vu son chiffre d'affaires grimper de 29% sur les six premiers mois de 2017, à 209,3 millions d'euros, et de 27,5% à taux de changes constants.

Sur le seul deuxième trimestre, la croissance organique est ressortie à 21,4%, après une hausse de 32,7% au premier.

"Le groupe a réalisé une excellente performance dans toutes ses régions (...), grâce à la qualité de ses produits et de ses équipes", s'est félicité son PDG Philippe Benacin, lors d'une présentation de presse.

"Nous avons fait nettement mieux que le marché, qui n'est guère porteur", a-t-il ajouté.

Aux Etats-Unis, premier marché du parfum, le secteur a limité sa hausse à 1% pour les jus féminins en valeur au premier semestre et à 0,3% pour les masculins, selon l'institut NPD.

La performance d'Interparfums, portée par des lancements de nouvelles lignes, a été principalement tirée par Jimmy Choo qui a décollé de 40%, Lanvin (+38%) et Rochas (+35%).

Les progressions ont été particulièrement fortes aux Etats-Unis (+33%) grâce au succès de Coach ou en Europe de l'Est, où les ventes ont doublé grâce à une reprise en Russie.

Fort de ces chiffres, le groupe a révisé en hausse sa prévision de chiffre d'affaires 2017, qui devrait atteindre 400 millions d'euros au lieu des 390 millions attendus auparavant.

La marge opérationnelle devrait quant à elle s'établir aux alentours de 15% au premier semestre et de 13,0%-13,5% sur l'ensemble de l'exercice, compte-tenu d'importants budgets publicitaires alloués en deuxième partie d'année.

Interrogé sur l'intérêt d'Interparfums pour le chausseur Jimmy Choo, finalement racheté par l'américain Michael Kors, Philippe Benacin a précisé que seule une participation minoritaire avait était envisagée, afin de pouvoir prolonger la licence du parfum, et n'avoir jamais eu aucun contact avec le fonds chinois Hony Capital.

Le titre Interparfums a fini à 33,80 euros à la Bourse de Paris mercredi, en hausse de plus de 35% depuis le début de l'année, pour une capitalisation de 1,32 milliard d'euros.

(Reuters)

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

  • INTERPARFUMS à PARIS (75008)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus