Après Uber, Lyft investit dans le partage de vélos en rachetant Motivate

Lyft a annoncé le 2 juillet le rachat de Motivate, spécialiste du partage de vélos. Cette opération pourrait atteindre 250 millions de dollars selon des médias. En avril, Uber aussi annonçait des investissements dans le vélo avec l'acquisition de Jump Bikes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Après Uber, Lyft investit dans le partage de vélos en rachetant Motivate
Lyft a annoncé le 2 juillet le rachat de Motivate, spécialiste du partage de vélos.

L'entreprise américaine Lyft a annoncé le lundi 2 juillet l'acquisition de Motivate, spécialiste new-yorkais du partage de vélos, sans en préciser le montant.

Des médias rapportent que Lyft déboursera environ 250 millions de dollars (215 millions d'euros) pour la maison-mère de Ford GoBike et Citi Bike.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous investirons pour établir des offres de vélos dans nos principaux marchés et pour poursuivre la croissance et l'innovation dans les marchés où Motivate opère actuellement", déclare Lyft sur son site. Ces offres pourront inclure des vélos à assistance électrique et des vélos en libre-service sans borne.

Selon Lyft, Motivate a opéré 80% des trajets en vélos partagés aux États-Unis en 2017. Motivate est présent à New York via Citi Bike, à San Francisco via Ford GoBike, à Chicago via Divvy ou encore à Portland via Biketown.

Uber aussi investit dans le partage de vélos

Le groupe de véhicules de transport avec chauffeur (VTC) suit ainsi les traces de son grand concurrent Uber Technologies, qui a acheté en avril Jump Bikes, une start-up de partage de vélos électriques. Uber a annoncé le 6 juin le prochain lancement en Europe de son service de partage de vélos électriques. L'entreprise américaine souhaite étendre ses activités vers d'autres modes de transport et dans l'espoir d'apaiser ses relations avec les autorités locales.

Avec Reuters (Vibhuti Sharma à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS