Après Tepco, un deuxième opérateur nucléaire au Japon sollicite l'aide de l'Etat

La compagnie d'électricité japonaise Hokkaido Electric Power Co a demandé une injection de capitaux de 50 milliards de yens (351 millions d'euros), devenant ainsi le deuxième opérateur nucléaire du pays à être renfloué depuis la catastrophe de Fukushima.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Après Tepco, un deuxième opérateur nucléaire au Japon sollicite l'aide de l'Etat

Le nucléaire japonais souffre depuis la catastrophe de Fukushima. Après Tepco, c'est au tour de l'opérateur Hokkaido power co d'appeler à l'aide. Le groupe a demandé à la Banque du développement du Japon, contrôlée par le gouvernement, de lui acheter des actions préférentielles pour un montant de 351 millions d'euros, a précisé une source proche du dossier en confirmant des informations de presse.

L'opérateur régional, qui exploite la centrale de Tomari sur l'île septentrionale de Hokkaido, a été mis en difficulté par l'arrêt prolongé des 48 réacteurs nucléaires au Japon pour des vérifications de sécurité après l'accident de Fukushima en mars 2011, la plus grave catastrophe nucléaire depuis celle de Tchernobyl en 1986.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Tokyo Electric Power Co (plus connu sous le diminutif Tepco), l'opérateur de la centrale de Fukushima, avait été renfloué par les pouvoirs publics en 2012.

Avec Reuters (Taiga Uranaka, Véronique Tison)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS