Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Après Renault, c'est au tour du groupe PSA d'être perquisitionné

Pierre Monnier , , ,

Publié le

Le groupe PSA a été perquisitionné par la répression des fraudes sur cinq de ses sites français, ce 21 avril. Cela fait suite à l’enquête débutée après le scandale Volkswagen. En janvier, Renault avait eu droit au même traitement.

Après Renault, c'est au tour du groupe PSA d'être perquisitionné © PSA

En janvier 2016, le groupe PSA se vantait de ne pas avoir été inquiété par la DGCCRF, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Pendant ce temps, son concurrent, Renault, était perquisitionné par l’instance. Pourtant, ce 21 avril, cinq sites du groupe, qui regroupe les marques Peugeot, Citroën et DS, ont été perquisitionnés.

Cette perquisition s’inscrit dans le cadre d’une enquête, lancée après le scandale Volkswagen, sur les émissions polluantes dans le secteur automobile. La DGCCRF est habilitée à se rendre chez l’ensemble des constructeurs pour vérifier qu’aucun moyen de falsifier les tests d’homologation des véhicules n’est présent ou utilisé.

PSA reste "confiant"

Le premier constructeur français s’est alors défendu de tout soupçon dans un communiqué. "PSA confirme la conformité de ses véhicules en matière d’émission de polluants dans tous les pays où il opère. Confiant dans ses technologies, PSA collabore pleinement avec les autorités compétentes."

Lors du scandale Volkswagen, Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie, avait demandé une série de tests pour vérifier les émissions des véhicules en condition réelle de conduite. Ces tests avaient révélé des anomalies sur des modèles Renault et déclenché les perquisitions de la DGCCRF. Le groupe PSA aurait très probablement subi le même sort.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle