Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Après Peiker et Spheros, Valeo avale l'allemand FTE

Astrid Gouzik , ,

Publié le

L'équipementier français a annoncé, le jeudi 2 juin, avoir signé un accord en vue du rachat de la totalité de l'entreprise FTE. L'allemand est spécialisé dans la production d'actionneurs pour systèmes d'embrayages et de transmissions.

Après Peiker et Spheros, Valeo avale l'allemand FTE © Julien Bonnet

Après s'être offert, en 2015, le spécialiste allemand de la connectivité Peiker et le spécialiste des systèmes thermiques Spheros, c'est un de leur compatriote que Valeo convoite. L'équipementier français a annoncé dans un communiqué avoir conclu un accord avec Bain Capital Private Equity, le propriétaire de FTE automotive, en vue du rachat de la totalité de la société, pour une valeur d'entreprise de 819,3 millions d'euros. Cela correspond à un multiple d'Ebitda estimé de 8 fois pour l'année 2016.

Un rachat stratégique pour le français. En effet, FTE est spécialisé dans la production d'actionneurs pour systèmes d'embrayages et de transmissions. Son portefeuille de produits et de clients est fortement complémentaire à celui de Valeo.

Il pourra ainsi "étendre son offre de systèmes d’actionneurs hydrauliques actifs, un marché stratégique, à forte croissance, tiré par l'essor des transmissions à double embrayage et des véhicules hybrides. FTE automotive contribuera également à renforcer l'activité deuxième monte de Valeo", est-il détaillé dans le communiqué.

"L'acquisition de FTE automotive s'inscrit parfaitement dans notre stratégie de réduction des émissions de CO2. FTE automotive est une entreprise à croissance rapide, un Leader technologique, avec une capacité démontrée d’associer croissance et rentabilité. Cette acquisition contribuera à renforcer les activités du Pôle Systèmes de Transmission de Valeo, a commenté son PDG Jacques Aschenbroich, Nous sommes maintenant impatients d’accueillir les 3700 salariés de FTE chez Valeo".

FTE  affiche un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros environ pour l'année 2015, dont un tiers sur le marché de deuxième monte et 30 % hors d'Europe. Ses sites sont répartis sur huit pays, dont l'Allemagne, la République tchèque, la Slovaquie, le Mexique et la Chine.  L'opération est encore soumise à l'approbation des autorités de la concurrence européenne et brésilienne. Elle devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre 2016 ou lors du premier trimestre 2017.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle