Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Après les sanctions américaines, l'Iran dévoile son nouvel avion de combat "Kowsar"

Simon Chodorge , , ,

Publié le , mis à jour le 21/08/2018 À 10H29

Vidéo [ACTUALISÉ] Le 18 août, le gouvernement iranien a promis un renforcement de ses capacités balistiques et un nouvel avion de combat. Le ministre de la Défense de l'Iran a présenté ces mesures comme une réponse aux menaces des États-Unis, d'Israël et de l'Arabie saoudite. Le 21 août, des premières images de l'avion de combat, baptisé "Kowsar", ont circulé. Alors que la flotte aérienne de la république islamique se compose surtout d'appareils chinois et russes, la possibilité d'un avion entièrement iranien peut néanmoins susciter des doutes.

Après les sanctions américaines, l'Iran dévoile son nouvel avion de combat Kowsar
Le 18 août, le gouvernement iranien a promis un renforcement de ses capacités balistiques et un nouvel avion de combat.
© Flickr - yeowatzup - C.C.

L’Iran s’apprête à améliorer ses capacités balistiques et à dévoiler un nouvel avion de combat. Le samedi 18 août, le ministre de la Défense iranien, Amir Hatami, a annoncé un renforcement des moyens militaires de la république islamique. Il a présenté ces mesures comme une réponse aux menaces des États-Unis et d’Israël.

En mai, le retrait américain de l’accord de Vienne a exacerbé les tensions entre l’Iran et les grandes puissances. Le 6 août, la décision de Donald Trump s’est matérialisée par un premier volet de sanctions économiques imposées à la république islamique. Les États-Unis ont aussi donné aux autres pays un délai de 90 à 180 jours pour se retirer d’Iran, sous peine de ne plus pouvoir commercer avec la puissance américaine.

Cette guerre commerciale attise les tensions diplomatiques locales. Le ministre iranien a ainsi rappelé les attaques aux missiles dont l’Iran a été victime lors de sa guerre avec l’Irak, entre 1980 et 1988. Il a également mentionné l’importance du budget militaire de l’Arabie saoudite. Depuis 2016, les deux pays rivaux ont rompu leurs relations.

La possibilité d'un appareil entièrement iranien suscite des doutes

Le nouvel avion de combat de l’Iran devrait être révélé le 22 août, à l’occasion de la journée nationale de l’industrie de la défense. Une démonstration de vol est également prévue pour l’événement. Le 21 août, l'agence de presse iranienne Tasnim News Agency a publié des premières photographies de l'appareil baptisé Kowsar.

La possibilité d’un appareil entièrement “indigène” peut malgré tout susciter des interrogations. Jusqu’à présent, la flotte aérienne de l’armée iranienne se compose essentiellement de chasseurs russes, chinois et américains : avec par exemple les Sukhoï Su-27, Su-30 et Su-35 ; les Chengdu J-7 et J-10 ; et le Northrop F-5 Freedom Fighter.

En 2013, l’Iran avait déjà dévoilé un avion de combat furtif baptisé Qaher-313 et soi-disant entièrement conçu par des ingénieurs iraniens (voir vidéo ci-dessous). L’authenticité de l’appareil et son avionnabilité ont néanmoins été mis en doute plusieurs fois. Des experts israéliens ont ainsi qualifié l’appareil “d’élégant modèle en plastique”. D’autres appareils présentés comme iraniens, le HESA Azarakhsh et le HESA Saeqeh, ont également été soupçonnés d’être des avions américains maquillés ou reconstruits.

Réagir à cet article

4 commentaires

Nom profil

25/08/2018 - 13h00 -

Il roule bien. Mais vole-t-il?...
Répondre au commentaire
Nom profil

23/08/2018 - 02h36 -

Les F-5F a été livré dans les années 70 et a été modernisé à maintes reprises y compris par IAI (Isreael Aircraft Industries). Il ne faut pas se fier aux apparences. L'avionique, le système de conduite de tir etc ainsi que les sièges (proches du K-36 Zvezda Russes) furent testés sur le banc de test ARMITA présenté à plusieurs reprises par le passé. L’ensemble des sous systèmes a été présenté avec l'avion. Cet avion représente au minimum une modernisation avec une remise à "0" du nombre d'heures de vol et au plus une copie modernisée du F-5 Tiger II. Il permet d'assurer la formation etl'entrainement des pilotes mais aussi d'offrir un avion de support et d'attaque. N'oubions pas que les Super Etendards étaient basés sur un avion datant des années 50, pourtant une fois modernisés ils ont permi de mener à bien leurs missions. Et enfin, n'oublions pas que l'iran est sous sanctions depuis bientot 40ans. Voilà , certains feraient mieux de mieux se renseigner avant de commenter.
Répondre au commentaire
Nom profil

21/08/2018 - 13h57 -

Un Northhrop F-5 maquillé .....55 ans de retard!
Répondre au commentaire
Nom profil

21/08/2018 - 11h44 -

Cherchez pas plus loin c'est de nouvelles cellules indigène mais fortement "inspiré" du F5 pour leurs pièces de F5 encore en stock ou plutôt cannibalisé sur des appareils existant qui ont atteint leur limite. De toutes façon ce qui constitue le niveau de menace d'un avion moderne c'est son électronique embarqué , c'est pour cela qu'un F16 dernière génération est actuellement meilleur en air air qu'un typhoon alors que pourtant ce dernier est de conception ~20 ans plus jeune et que l'A/A est son domaine de prédilection. Mais pour cet avion du niveau de son électronique ce que nous pouvons dire visuellement c'est qu'elle est plutôt absente , pas de capteur visible, rien. De mon avis c'est un engin juste bon à faire la police du ciel et former les pilotes , merci de vous intéresser à l'industrie iranienne mais par pitié embaucher un expert de l'industrie aeronautique, tous vos articles dans ce registre manque singulièrement d'expertise.
Répondre au commentaire
Lire la suite
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle