Après les attentats à Paris, l'émotion et la colère à la une de la presse française

Dans la foulée des terribles attentats à Paris et Saint-Denis dans la nuit du vendredi 13 novembre, la presse française est partagée entre l'émotion et la colère en ce lundi 13 novembre, de l'hommage aux victimes à la préparation d'une montée en puissance de la guerre contre le terrorisme.

Partager

De nombreux journaux rendent ce matin hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.

Libération consacre sa une à la "Génération Bataclan". "Jeunes, festifs, ouverts, cosmopolites... Portrait des victimes des attaques terroristes du 13 novembre", écrit le quotidien avec en couverture une photo d'un des rassemblements spontanées qui ont eu lieu à Paris ce week-end.

Emotion également en une de Nice-Matin, qui titre "ils s'appelaient" avec en une des photos de certaines victimes.

Pour son édition du dimanche, Le Télégramme avait de son côté repris le logo "Peace for Paris", créé par l'artiste Jean Jullien, avec simplement en rouge cette date désormais marquante du "13-11-2015".

Sur sa page Facebook, Le Monde a diffusé une vidéo reprenant les "Marseillaise" entonnées un peu partout dans le monde :

«La Marseillaise», hommage international à la France

De Londres à Montréal, en passant par New York et Dublin, le monde chante "La Marseillaise" en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.

Posté par Le Monde.fr sur dimanche 15 novembre 2015

Dans le sud-ouest, L'indépendant titrait hier de son côté sur "La France en guerre", rappelant ce terrible bilan de 129 morts et de 352 blessés.

Une "guerre" qu'on retrouve ce matin en une de l'édition spéciale des Echos, où on peut voir un drapeau français en berne sur le toit de l'Elysée. "L'aviation française a massivement bombardé dimanche le fief de l'EI à Raqqa, en Syrie", écrit notamment le quotidien économique.

Le Parisien revient également sur cette "riposte" militaire, ainsi que sur "la traque" d'Abdeslam Salah, suspecté d'être le 8e terroriste impliqué dans ces attentats. Intitulé "Tués parce qu'ils aimaient la vie" , le cahier spécial du journal rend hommage aux victimes de la tuerie.

0 Commentaire

Après les attentats à Paris, l'émotion et la colère à la une de la presse française

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

NICE MATIN

LIBERATION

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS