Après le scandale alimentaire, Nestlé prépare un retour des nouilles Maggi en Inde

Après la découverte en mai dernier d'une teneur en plomb dépassant largement les normes réglementaires dans certains des sachets de nouilles de sa marque Maggi vendus en Inde, Nestlé a indiqué ce mercredi 9 septembre qu'il pourrait recommencer à fabriquer ses pâtes instantanées dans le pays à partir du mois d'octobre.

Partager

Nestlé a indiqué ce mercredi 9 septembre qu'il pourrait recommencer à fabriquer des nouilles instantanées de la marque Maggi en Inde en octobre, ouvrant la voie à un retour de ce produit très populaire sur le marché indien d'ici la fin de l'année.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le géant suisse de l'agroalimentaire s'est retrouvé en mai au coeur de la plus grande alerte alimentaire du pays des dix dernières années après la découverte par les autorités d'une teneur en plomb dépassant largement les normes réglementaires dans certains de ses sachets de nouilles, vendus par de petits marchands ambulants au bord de toutes les routes de l'Inde.

Le groupe a retiré le produit du marché indien un mois plus tard, ce qui lui a coûté environ 66 millions de francs suisses (60,47 millions d'euros).

Mais en août, la Haute Cour de Bombay a émis un jugement favorable à Nestlé, estimant que les autorités sanitaires indiennes, représentées par la Food Safety and Standards Authority, avaient l'obligation de justifier leur interdiction, contre laquelle Nestlé avait interjeté appel.

La cour a également ordonné de nouveaux tests des nouilles dans certains laboratoires choisis par ses soins.

"Le retour (des nouilles) Maggi est clairement en tête de notre agenda. Cela représente un quart de notre activité," a dit Suresh Narayanan, nouveau responsable des opérations en Inde.

Nestlé attend maintenant les résultats de nouveaux tests dans des laboratoires désignés par le tribunal, prévus début octobre, après quoi le groupe pourra commencer la production. A la suite d'une nouvelle série de tests, les ventes pourront reprendre.

Nestle India a accusé une perte et une baisse de 20% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2015.

Avec Reuters (Zeba Siddiqui et Clara Ferreira Marques, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS