Quotidien des Usines

Après le rachat de Findus, Nomad Foods annonce des garanties pour l’usine de Boulogne-sur-Mer

, , ,

Publié le

Nomad Foods vient de signer un accord entre le Comité Central d’entreprise de Findus France et sa direction. Suite au rachat de Findus par Nomad Foods, l’usine française de Boulogne-sur-Mer, où sont produits les poissons panés qui ont fait le succès de Findus, a craint à la fermeture. Au final, Nomad Foods promet un maintien d’activité ainsi qu'un investissement de 7 millions d’euros.

Les entreprises citées

Rayon surgelés - Crédits:Laetitia Duarte 

Une bonne nouvelle pour l’usine Findus de Boulogne-sur-Mer. Le comité Central d’Entreprise (CCE) et la direction de Findus France ont signé un accord  de méthode. "Grâce à cette étape clé, nous sommes sur la bonne voie pour finaliser l’acquisition des activités de Findus Europe Continentale dans les prochaines semaines", explique Stéfan Descheemaeker, le PDG de Nomad Foods. Cela permet au groupe britannique d’envisager une fin de transaction début novembre, après avoir reçu l’avis du CCE de Findus France à la fin du mois.

Un maintien d’activité et un investissement

Cet été, l’annonce du rachat de Findus par Nomad Foods avait inquiété les salariés de l’usine de Boulogne-sur-Mer, la seule usine française des six concernées par la transaction. La raison, Nomad Foods possède déjà Iglo, le principal concurrent de Findus. Les employés voyaient déjà leur activité rapatriée vers le port allemand de Bremerhaven, où le groupe Iglo possède un puissant site de production de poissons panés. Cet accord pérennise l'activité sur le site pour trois ans. 

A la sortie de la réunion entre CCE et direction de Findus France, Nomad Foods s’est engagé à maintenir les volumes de production, à un niveau équivalent des trois dernières années, et à investir au moins 7 millions d’euros dans l’usine de Boulogne-sur-Mer. En outre, les salariés du siège, situé à Paris, ont eu la certitude qu’aucun licenciement collectif n’aura lieu pour motif économique dans les deux prochaines années. Des mesures qui réjouissent le PDG de Findus en Europe du Sud : "Les salariés de Findus France peuvent être satisfaits des engagements pris par Nomad Foods pour l’avenir de nos activités. Nos consommateurs fidèles peuvent également être rassurés car ils pourront continuer à apprécier les produits Findus fabriqués en France."

Pierre Monnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte