Après le crash de l'A400M, l'armée française étudie l'acquisition de C130 américains

Après le crash d'un A400M et pour faire face aux aléas qui pèsent sur les livraisons de l'avion militaire d'Airbus, le ministère français de la Défense a indiqué ce mercredi 20 mai qu'il comptait acquérir quatre exemplaires d'un modèle concurrent, le C130 américain.

Partager

Après le crash de l'A400M, l'armée française étudie l'acquisition de C130 américains

Nouveau coup dur pour le programme A400M alors que l'enquête sur l'accident d'un appareil lors d'un essai dans le sud de l'Espagne se poursuit. Pour faire face aux aléas qui pèsent sur les livraisons de l'avion militaire d'Airbus et répondre aux besoins de transport tactique dans les opérations en cours, le ministère français de la Défense a indiqué ce mercredi 20 mai qu'il comptait acquérir quatre exemplaires d'un modèle concurrent, le C130 américain. D'après l'entourage du ministre Jean-Yves Le Drian, les moyens financiers pour ces acquisitions - achat ou location - ont été dégagés et la décision finale sera prise avant la fin de l'année.

Deux des quatre avions seraient "équipés pour pouvoir ravitailler en vol les hélicoptères, afin de répondre aux besoins accrus de mobilité sur les théâtres du fait de la multiplication des opérations et des fortes élongations de la bande sahélo-saharienne notamment". Deux autres C130 seraient armés de missiles griffin, a précisé le ministère. Les C130 développés par le groupe américain Lookheed Martin, dont l'armée française possède déjà plusieurs exemplaires, sont produits depuis plus de 50 ans.

La France, qui possède déjà six A400M, doit en réceptionner quatre supplémentaires en 2015. Malgré le crash mortel survenu début mai, l'armée française maitient sa confiance dans l'appareil d'Airbus en maintenant les autorisations pour les seuls vols prioritaires en opération. Mais les retards de livraison et les difficultés dans le développement de l'appareil, notamment concernant le ravitaillement en vol des hélicopères que maîtrisent les C130 américains, poussent donc la grande muette à chercher ailleurs pour satisfaire ses besoins.

Julien Bonnet

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS