Après le covoiturage… le cobaturage

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Après le covoiturage… le cobaturage
Inventé par quatre Bretons de Ploemeur, le site cobaturage.bzh adapte le principe du covoiturage au bateau de plaisance. Mais, contrairement à BlaBlaCar, le service est gratuit et amical, tout comme le voyage. Seule une participation aux frais (gazole…) peut être demandée. Dans la pratique, le propriétaire ou capitaine d’une embarcation dépose une annonce sur le site, dans laquelle il indique les ports d’arrivée et de départ, la date, le type d’embarcation, la durée estimée, le nombre de places disponibles à bord et ses contacts (adresse e-mail, numéro de téléphone). Les voyageurs peuvent consulter librement les annonces, mais aussi déposer leurs demandes. Toutefois, cobaturage.bzh ne s’occupe pas de la mise en relation entre les deux parties. Le capitaine reste seul maître à bord. 
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte