Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Après l'injonction du régulateur, Maroc Telecom se décide à ouvrir sa boucle locale

, , ,

Publié le

Maroc Telecom vient de publier sur son site internet sa première offre de gros d’accès à sa boucle locale (génie civil). Après un bras de fer de plusieurs mois, l'opérateur historique du royaume a donc cédé aux injonctions de l'ANRT, le régulateur marocain fixées début décembre 2014. Reste à ses concurrents Méditel et Inwi à se saisir de l'opportunité pour se développer sur l'ADSL, monopolisé par Maroc Telecom.

Après l'injonction du régulateur, Maroc Telecom se décide à ouvrir sa boucle locale

Ça y est ! L'opérateur historique marocain Itissalat Al-Maghrib (IAM), nom officiel de Maroc Telecom, vient de rendre public les tarifs et les modalités d'accès par ses concurrents à ses infrastructures de génie civil (ou boucle locale) à compter du 1er janvier 2015.

Par cette action, Maroc Telecom, dirigé par Abdelslam Ahizoune, se plie à la décision 14/14 de l’Agence nationale de réglementation des télécoms (ANRT) du 9 décembre 2014.

Ce sujet a fait l'an dernier l'objet d'un long bras de fer entre Maroc Telecom et l'ANRT. Le régulateur reprochant à l'opérateur historique de traîner des pieds ou de proposer des offres techniques et tarifs d'accès non réalistes à ses concurrents Méditel et Inwi. Un cas de figure rencontré souvent par le passé dans des situations similaires en Europe.

Dans sa décision du 9 décembre l'ARNT avait, in fine, fixé une date limite, à savoir le 31 décembre, à l'opérateur pour publier ses propositions et tarifs d'accès. Ce qu'il vient de faire à quelques jours près. Du coup, l’ANRT a même livré un satisfecit quant aux conditions proposées.

Selon le communiqué de presse de l'ANRT du 6 janvier, "cette offre de gros effective depuis le 1er janvier 2015, permettra aux autres opérateurs d’accéder, dans des conditions raisonnables et non discriminatoires, au génie civil d’IAM  pour passer leurs câbles et installer des équipements accessoires, et ce en vue de connecter tout point ou équipement de leurs réseaux de télécommunications."

ADSL EMBRYONNAIRE

Maroc Telecom qui détient la quasi-totalité de l'infrastructure fixe filaire du pays a, jusque là, de facto barré la route à ses deux concurrents sur ce marché. Pour rappel, ceux-ci sont donc Méditel, une filiale à 40 % d’Orange associé au marocain Finance.com  et Inwi détenu conjointement par le Koweïtien Zaïn et la holding SNI, appartenant à la famille royale du Maroc.

Désormais, la balle est dans le camp de ces deux opérateurs, avec en ligne de mire le développement de l’ADSL qui reste embryonnaire au Maroc. Si le royaume compte 5,5 millions d’internautes, l’immense majorité d’entre-eux surfent via leurs mobiles. Le nombre d’abonnements ADSL se chiffre à seulement 942 000 pour un pays de 33 millions d’habitants qui compte... 44 millions de lignes mobiles actives. Plus de 99% des abonnés ADSL sont des clients de Maroc Telecom.

A mots couverts, Meditel et Inwi avaient même conditionné leur développement dans la future 4G, à l'accès à l'infrastructure fixe de Maroc Telecom. Les soumissions concernant la 4G, après un appel d'offre d'octobre sont d'ailleurs attendues avant la fin de ce mois de janvier.

Décidemment, le petit monde des télécoms marocains sera agité en 2015.

ND

Opérateur historique et leader du mobile
Privatisé partiellement à partir de 2001, Maroc Telecom a réalisé 2,5 milliards d'euros de chiffres d'affaires en 2013. Contrôlé longtemps à 53% par Vivendi, celui-ci a revendu cette participation au groupe Etisalat d'Abu Dhabi en mai 2014. Maroc Telecom reste coté à la Bourse de Casablanca où  le titre pèse plus de 9 milliards d'euros. L'Etat possède encore 30% du capital.
En matière de téléphonie mobile, Maroc Telecom détient 41,53% des lignes actives devant Méditel à 30,74% et Inwi à 27,73%. L'opérateur historique contrôle plus de 99% du marché de l'ADSL.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle