Après l'extension du métro de Dubaï, Alstom décroche un nouveau contrat en Chine

Le groupe français désormais recentré sur les transports a décroché un contrat de 40 millions d'euros pour fournir les systèmes de traction du métro de Chengdu, en Chine. Quelques jours plus tôt; Alstom avait annoncé faire partie du consortium chargé de prolonger le métro de Dubaï en vue de l'exposition universelle de 2020.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Après l'extension du métro de Dubaï, Alstom décroche un nouveau contrat en Chine

Deux juteux contrats en quelques jours pour Alstom. Le groupe français recentré dans les transports depuis l'acquisition de sa branche énergie par l'américain GE, a tout d'abord remporté un contrat de 2,6 milliards d'euros pour l'extension du métro de Dubaï, a annoncé ce mercredi 29 juin le gouvernement de la cité-Etat.

50 trains à fournir pour Dubaï 2020

Alstom fera partie du consortium "Expolink", dans lequel on retrouve également l'entreprise de BTP espagnole Acciona et la compagnie turque de transport Gulermak. Ce projet prévoit la construction d'une nouvelle ligne pour acheminer les visiteurs vers le site de l'exposition universelle de 2020. Une ligne de 15 kilomètres qui sera équipée de 50 trains, précise le communiqué.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Alstom aussi dans le métro de Chengu

A Chengdu, en Chine, le groupe français va également fournir des systèmes de traction. Un contrat de 40 millions auprès décroché auprès de l'opérateur de transports local, qui prévoit qu'Altom équipera les 288 voitures qui circuleront sur la future troisième ligne de la ville située dans la province du Sichuan et dont la construction doit débuter cet été.

Les systèmes de traction seront fabriqués par la coentreprise d'Alstom en Chine (Shanghai Alstom Transport Electrical Equipment, SATEE) mais aussi par des sites du groupe en Europe : en Belgique et en France, avec certaines pièces en provenance de son usine de Tarbes (Hautes-Pyrénées).

Alstom a déjà fourni les systèmes de traction des métros roulant dans 9 villes en Chine, dont Chengdu. Le groupe français est également actif sur le marché des tramways, avec un contrat de 72 millions d'euros décroché l'an dernier pour fournir 30 exemplaires de son modèle Citadis au réseau de transports de Songjiang, un quartier de la banlieue de Shanghai.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS