Après IBM, Françoise Gri va transformer Manpower

L'ancienne PDG du groupe informatique va désormais accompagner le repositionnement stratégique de l'entreprise de travail temporaire.
Partager
Après IBM, Françoise Gri va transformer Manpower
Un grand bureau clair, pas encore personnalisé... Deux semaines après son arrivée à la tête de Manpower, Françoise Gri se donne le temps d'observer, de comprendre avant d'imprimer sa marque. L'ancienne P-DG d'IBM France n'est pas une adepte des annonces tonitruantes. A 49ans, son parcours professionnel est plutôt jalonné de patientes démarches de transformation.

Pour elle-même d'abord. Ses études ne devaient pas la conduire dans le fauteuil de P-DG de l'entreprise de travail temporaire. Diplômée de l'Ensimag (Grenoble), elle débute dans un service informatique. Très vite elle s'ennuie. «J'avais envie d'un métier qui me permette de bouger, de développer des contacts», se souvient-elle.

Elle se présente chez IBM pour un poste de technico-commercial. Elle sera commerciale tout court. De gestion d'agences en centres de profit, elle lancera, en 1996, la division e-business. IBM mue vers les activités de services au détriment des ventes de PC. «Nos clients, les patrons d'entreprises, avaient vaguement entendu parler d'internet à l'époque. Nous devions leur proposer nos services. La vente passe avant tout par la pédagogie.» En 2001, elle est nommée P-DG d'IBM France. «Il faut réinventer IBM.

L'entreprise n'a jamais connu de transformation aussi profonde. L'informatique doit s'intégrer aux business models des clients.» Le coût social est lourd : 15% des effectifs sont supprimés. «C'est toujours un déchirement. Mais j'estime qu'il faut faire un plan social avant d'être au pied du mur et sur la base du volontariat, car c'est la seule façon de créer les conditions qui permettent aux individus de rebondir», affirme-t-elle.

Dans le travail temporaire aussi, le métier est en mutation. Manpower a d'ailleurs traversé une période de turbulences consécutive à la baisse du marché en 2003. Depuis que la loi de cohésion sociale permet aux entreprises de travail temporaire d'intervenir sur le marché du recrutement, il faut opérer des repositionnements. «Manpower dispose aujourd'hui de plusieurs briques.

A l'avenir, nous devrons être capables de proposer aux entreprises une offre globale pour répondre aux besoins immédiats d'intérim mais aussi de recrutement, de formation ou d'outplacement. Nous devrons nous-mêmes mettre en musique ces différents savoirfaire pour permettre à nos clients de bénéficier des meilleures compétences sur le marché. J'ai commencé à rencontrer les équipes de Manpower. Elles sont jeunes, la moyenne d'âge est de 35 ans, et très motivées.» La transformation est déjà en marche.

Isabelle Germain

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Travaux de maintenance, réparation et rénovation sur le campus parisien de TBS Education

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS