Electronique

Après HP, Mark Hurd pourrait rejoindre Oracle

, ,

Publié le

Selon plusieurs médias anglo-saxons, l'ex-PDG de HP pourrait prochainement être recruté par Oracle, devenu l'un des principaux concurrents de HP depuis qu'il s'est offert Sun Microsystems en 2009.

Après HP, Mark Hurd pourrait rejoindre Oracle
Mark Hurd, ex-PDG de HP
© HP

Limogé début août de son poste de PDG de HP, dans des circonstances rocambolesques, Mark Hurd (53 ans) pourrait trouver refuge chez Oracle et prendre sa revanche sur son ancien employeur. C'est en tout cas ce que viennent d'indiquer le Financial Times et le Wall Street Journal. Selon ces deux quotidiens financiers, un poste de direction pourrait être offert à Mark Hurd très prochainement, sous réserve de l'accord du conseil d'administration d'Oracle.

Contacté, Oracle France s'est refusé à tout commentaire sur le sujet. Côté syndicats, la perspective étonne, et l'on confie « être pour l'heure davantage préoccupé par un autre sujet d'actualité en interne - le versement de la participation - et par l'intégration de Sun et la préparation d'un nouveau plan social ». Des dates de convocation ont déjà été fixées par la direction pour la négociation de ce nouveau plan de départ, qui « devrait être officialisé d'ici fin septembre ».

Expertise dans le hardware et les services

Si elle venait à se concrétiser, l'arrivée de Mark Hurd représenterait en tout cas « un très bon coup pour Oracle », d'après Massimo Pezzini, analyste vice-président de Gartner, qui souligne que « les bénéfices les plus évidents seraient pour l'activité matériel issue du rachat de Sun Microsystems l'an dernier » (pour quelques 7,4 milliards de dollars). En effet, « Mark Hurd, fort de son expérience chez HP, apporterait avec lui une très bonne connaissance du marché des serveurs et les compétences dont Oracle a besoin pour réorganiser son activité dans ce domaine, qui ne cesse de décliner ».

Mais ce n'est pas tout. « Contrairement à IBM et HP, deux groupes avec lesquels il est désormais en concurrence directe dans les équipements et les logiciels, Oracle reste quasi-absent des marchés du conseil et de l'intégration, ce qui lui est souvent reproché », précise l'analyste. On peut donc aussi supposer qu'en recrutant Mark Hurd, artisan du rachat d'EDS par HP en 2008 (pour 13,9 milliards de dollars), Oracle pourrait avoir l'intention d'utiliser les talents de l'ex-PDG pour se faire une place dans les services informatiques. L'avenir le dira.

Christophe Dutheil

A lire aussi :
Mark Hurd, PDG de HP, poussé à la démission



 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte