Après deux mois de grève, PSA réduit la production de moitié sur le site d'Aulnay

Avec une grève qui paralyse le site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), depuis plus de deux mois, le groupe automobile PSA Peugeot Citroën a annoncé qu'il allait réduire de moitié sa capacité de production en avri.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Après deux mois de grève, PSA réduit la production de moitié sur le site d'Aulnay

L'usine d'Aulnay, dont la fermeture est prévue en 2014, produit au compte-gouttes depuis la mi-janvier, avec en moyenne une cinquantaine de Citroën C3 par jour en sortie de chaîne contre une capacité théorique de 440 exemplaires quotidiens.

PSA estime avoir manqué 11 000 ventes en Europe de sa C3 depuis le début de la grève le 16 janvier. Cela représente un manque à gagner de 140 millions d'euros environ pour le groupe sur la base du prix de départ de la petite Citroën, soit 13 000 euros.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour tenter de redresser la barre, la direction du site va présenter vendredi en comité d'entreprise un projet visant à concentrer provisoirement la production sur une seule demi-journée.

"Il ne s'agit pas de supprimer une équipe, mais de faire travailler en alternance sur le seul créneau matinal l'équipe du matin et celle de l'après-midi", a déclaré une porte-parole de PSA le 27 mars à Reuters.

"L'idée est de pouvoir produire à nouveau dans de bonnes conditions, en renforçant du même coup les équipes managériales et techniques sur une partie seulement de la journée."

Autre conséquence de la grève, nombre de clients se défient de la fiabilité des voitures produites à Aulnay, et pour les rassurer, PSA a renforcé le contrôle-qualité de chacun de ces véhicules.

Malgré les perturbations sur le site, PSA dit maintenir son calendrier d'une fermeture définitive en 2014, et pas avant.

"Vu le nombre de gens qui partent (travailler sur le site voisin de) Poissy ou qui vont quitter définitivement l'usine lorsque le plan social entrera en vigueur, il ne restera pas grand-monde à Aulnay à la fin de l'année", estime cependant Brahim Loujahdi, représentant CFTC.

"Pas de quoi maintenir deux équipes en tout cas, et on pourrait alors fermer bien plus tôt que prévu."

En février, les immatriculations de C3 se sont inscrites en chute libre en France (-54,8 %) et la part de marché de cette voiture a presque diminué de moitié.

Sur les deux premiers mois de l'année, la marque Citroën a fait moins bien que le marché français, avec un recul de 17,4 % en janvier et de 22,2 % en février, contre respectivement -15 % et -12,1 % pour l'ensemble des immatriculations en France.

Les chiffres des immatriculations automobiles en France au mois de mars doivent être publiés le 2 avril.

(avec Reuters)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS