Approbation des médicaments : le Brexit inquiète l'industrie pharmaceutique

Partager

Selon l'agence Reuters, la décision de l'UE d'exclure le Royaume-Uni de son système d'approbation des médicaments, à compter du 30 mars 2019, a suscité des inquiétudes au sein de l'industrie pharmaceutique, qui craint que ce changement ne vienne perturber l'approvisionnement en médicaments. Après que l'agence britannique de régulation des médicaments et produits de santé (MHRA) a indiqué qu'elle ne serait plus « rapporteur » pour l'homologation des médicaments dans l'UE ou le contrôle de la sécurité, des groupes internationaux basés outre-Manche comme GlaxoSmithKline et AstraZeneca auraient notamment réclamé une continuité des liens entre l'UE et le Royaume-Uni après le Brexit. « Dans l'intérêt des patients des deux côtés de la Manche, il est important que l'Union européenne conserve un accès à l'expertise du Royaume-Uni dans le cadre de la réglementation du médicament après le Brexit, et de maintenir un alignement réglementaire afin d'assurer la continuité de l'approvisionnement en médicaments », aurait déclaré à l'Agence Steve Bates, directeur général de l'Association BioIndustry au Royaume-Uni. L'association de l'Industrie Pharmaceutique Britannique aurait indiqué qu'il était dans l'intérêt de l'EMA de continuer à s'appuyer sur l'expertise de la MHRA et aurait pressé Londres et Bruxelles d'en venir rapidement à un accord « dans l'intérêt des patients et de la santé publique ». Même son de cloche du côté de la MHRA : « La position du Royaume-Uni sur la réglementation des médicaments reste claire. Nous voulons maintenir un partenariat de travail étroit avec l'UE », aurait affirmé un porte-parole à Reuters. Lors d'un discours prononcé le 2 mars dernier, la Première ministre Theresa May aurait également déclaré que Londres souhaitait explorer les moyens de maintenir le Royaume-Uni au sein des agences européennes, comme l'Agence européenne du médicament (EMA) qui quittera Londres pour Amsterdam en 2019. Pour le moment, aucune décision n'a été prise concernant les relations sur le long terme entre le Royaume-Uni et l'UE au sujet du médicament.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Travaux de maintenance, réparation et rénovation sur le campus parisien de TBS Education

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS