Apple touché au coeur avec la baisse des ventes d'iPod et de Mac

Derrière ses chiffres records, la firme américaine a confirmé des ventes d'iPhone moins importantes que prévu. Mais là où le mastodonte perd encore de son aura, c'est sur deux produits qui avaient jadis fait son succès : les ordinateurs personnels et les baladeurs numériques.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Apple touché au coeur avec la baisse des ventes d'iPod et de Mac

Apple a présenté, ce mercredi 23 janvier, "un chiffre d'affaires trimestriel record de 54,5 milliards de dollars et un bénéfice net trimestriel record de 13,1 milliards de dollars".

Ce que tout le monde a entendu c’est un chiffre d'affaires trimestriel légèrement inférieur aux attentes et aux prévisions des analystes. En conséquence, le cours de l'action a chuté de 10 % à l’ouverture de la Bourse de New York.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’attention de la majorité des commentateurs s’est concentrée sur un nombre de livraisons moins élevé que prévu du dernier produit phare marqué d'une pomme : l’iPhone 5. 47,8 millions d’iPhone ont ainsi été écoulés lors du premier trimestre de son exercice fiscal 2012-2013, quand les analystes anticipaient 50 millions d’unités. D’où une certaine prudence des marchés, qui craignent, probablement à raison, une croissance freinée par la perte de popularité des smartphones best-sellers.

Une érosion des ventes conjoncturelle

Mais il est intéressant de se pencher également sur les résultats du géant de Cupertino en termes d'ordinateurs personnels. Selon le communiqué officiel d’Apple publié le 24 janvier, 4,1 millions d'ordinateurs de marque Apple, les Mac, ont été vendus au quatrième trimestre, contre 5,2 millions d’unités l'année précédente. Soit 16 % de baisse.

Si les dates concordent, la cause de cette chute n'est pas le lancement de Windows 8, en octobre dernier. Le nouvel OS de Microsoft a reçu un accueil plutôt moribond. Les explications sont plutôt à trouver du côté d’un pallier - temporaire ? - atteint par le parc d’ordinateurs personnels installés, et surtout dans l'essor des smartphones et tablettes qui a cannibalisé une partie du marché des utilisateurs dits "casuals", dont les besoins se focalisent autour des emails et des réseaux sociaux. Sur l'ensemble de 2012, les ventes de PC ont globalement diminué de 3,2 % à 352 millions d'unités… La première année de baisse depuis 2001, selon le cabinet d'études IDC.

Les ventes d'iPod ont, elles aussi, fortement chutées. Elles ont plafonné à 12,7 millions d’unités, soit quasiment 3 millions de moins que le même trimestre l'année précédente. Mais Apple insistera. "Si on ne fait pas [l’iPod], d’autres le feront", ironise Tim Cook.

Elodie Vallerey avec Julien Bergounhoux

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS