International

Apple promet une contribution de 350 milliards de dollars à l’économie américaine en cinq ans

Ridha Loukil , ,

Publié le

Investissements, approvisionnements, soutien à son écosystème : Apple estime contribuer de 55 milliards de dollars en 2018 à l’économie américaine. Et le groupe compte accélérer sa contribution directe pour la porter à 350 milliards de dollars en 5 ans.

Apple promet une contribution de 350 milliards de dollars à l’économie américaine en cinq ans © REUTERS/Régis Duvignau

Apple entend conforter son rôle économique aux Etats-Unis. Parallèlement au paiement de 38 milliards de dollars d’impôts sur ses bénéfices rapatriés de l’étranger, le groupe californien annonce un plan massif de développement au pays. Les intentions sont claires : satisfaire les injonctions du président Donald Trump et se présenter comme une entreprise américaine modèle.

Au programme figure un investissement de 30 milliards de dollars sur 5 ans, dont 10 milliards de dollars dans l’expansion de son infrastructure de datacenters. Apple, qui compte 84 000 personnes aux Etats-Unis, promet de créer 20 000 nouveaux emplois. Le groupe prévoit de renforcer ensuite ses liens auprès de ses 9 000 fournisseurs américains. Parmi eux figurent des grands noms des semiconducteurs comme Intel, Broadcom, Qualcomm, Analog Devices ou Texas Intruments. Enfin, il envisage de booster son soutien à son écosystème de production en portant son nouveau fonds d’investissement Advanced Manufacturing Fund, créé en 2017, de 1 milliard de dollars aujourd’hui à 5 milliards de dollars.

Apple revendique près de 2 millions d’emplois liés à son écosystème aux Etats-Unis. Le groupe estime contribuer directement de 55 milliards de dollars à l’économie américaine en 2018 et promet de porter cette contribution à 350 milliards de dollars en 5 ans. Des chiffres qui incluent les investissements et les achats, mais pas les impôts ni les taxes.

Apple ne peut pas aller au-delà de cet effort. Le groupe ne dispose d’aucune usine dans le monde. Il se contente de développer ses produits et repose pour leur fabrication exclusivement surs des sous-traitants électroniques comme Foxconn, Pegatron ou Flextronics.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte