Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Apple prive Qualcomm de près de 2,2 milliards de dollars de recettes annuelles

Ridha Loukil , , ,

Publié le

En suspendant le paiement des redevances de brevets à Qualcomm, Apple prive le géant américain des puces mobiles de près de 2,2 milliards de dollars de recettes et 1,9 milliard de dollars de bénéfice en un an. Un vrai coup dur même si une partie du montant exigé devra tôt ou tard être payée.

Apple prive Qualcomm de près de 2,2 milliards de dollars de recettes annuelles
Siège de Qualcomm à San Diego, en Californie
© kelemenop - Flickr - C.C

Apple accroît la pression sur Qualcomm. Le géant californien des mobiles a décidé de suspendre le paiement des redevances de brevets en attendant le règlement du litige qui l’oppose au géant américain des puces mobiles. La décision est confirmée par Qualcomm par un communiqué daté du 28 avril 2017.

Action en justice aux Etats-Unis, en Chine et au Royaume-Uni

Les deux entreprises sont engagées dans une guerre sans merci sur le terrain de la propriété intellectuelle. Qualcomm exige de tous les constructeurs de mobiles le paiement de redevances sur ses brevets dans les technologies 3G et 4G. Après avoir payé sans broncher pendant près de 10 ans, Apple a fini par se révolter, allant jusqu'à le traîner devant la justice aux Etats-Unis, en Chine et au Royaume-Uni pour abus de position dominante et redevances excessives. La firme à la pomme s’acquitte des redevances exigées, non pas directement, mais via ses sous-traitants en fabrication Foxconn, Pegatron, Wistron, Inventec ou Flextronics. C’est à ces sous-traitants qu’elle a suspendu les paiements.

Qualcomm est contraint de réviser à la baisse ses prévisions de chiffre d’affaires et bénéfices pour le deuxième trimestre 2017. Le manque à gagner atteint 500 millions de dollars. C’est le montant de redevance attendu des ventes d’iPhone et d'iPad connectés au premier trimestre 2017. Par interpolation et en se basant sur les ventes en 2016, nous estimons les redevances à 390 millions de dollars au deuxième trimestre 2017, à 430 millions de dollars au troisième trimestre 2017 et à 800 millions de dollars au quatrième trimestre 2017. Soit un total de 2,1 milliards de dollars sur l’ensemble de l’année 2017. Selon TrendForce, les ventes d’iPhone devraient augmenter de 6 % en 2017. De quoi porter le montant annuel de redevances payé par Apple à 2,2 milliards de dollars. C’est autant de recette annuelle perdue, du moins provisoirement, par Qualcomm. Compte tenu d’une marge brute de 86 % dans l’activité de propriété intellectuelle, cela devrait tronquer le bénéfice annuel de 1,9 milliard de dollars. Un vrai coup dur pour Qualcomm même si une partie des sommes exigées devra tôt ou tard être payée.

Risque d'être évincé du marché des modems d'Apple

Pour Qualcomm, la situation est particulièrement difficile à gérer. Car Apple est son plus grand contributeur, s'agissant de ses revenus tirés de la propriété intellectuelle. Il est également l’un de ses deux plus grands clients aux cotés de Samsung Electronics. Il lui fournit des modems, transmetteurs et différents circuits radiofréquences. Le risque est de voir, non seulement cette source importante de redevance se tarir, mais aussi de perdre sa place de fournisseur clé de la firme à la pomme. Ashraf Eassa, analyste sur le blog boursier The Motley Fool , ne le voit pas évincé de la fourniture de modems pour la prochaine génération d’iPhones et iPad. Mais pour les générations d'après, la question se pose.

Qualcomm craint également que le cas d’Apple ne serve d’exemple à d’autres constructeurs de mobiles comme Samsung Electronics. Le groupe est par ailleurs sous sanction en Corée du Sud pour abus de position dominante et fait d'objet de procédure de la part des autorités de la concurrence à Taïwan, dans l’Union européenne et même aux Etats-Unis.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle