Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Apple plonge à nouveau son fournisseur Dialog Semiconductor dans la tourmente

Ridha Loukil ,

Publié le

Après avoir lâché le britannique Imagination Technologies, Apple se préparerait à en faire de même avec son fournisseur de puces Dialog Semiconductor. Une perspective qui plonge le fournisseur allemand de semiconducteurs dans la tourmente.

Apple plonge à nouveau son fournisseur Dialog Semiconductor dans la tourmente
Circuits PMIC de Dialog Semiconductor
© Dialog

C’est la deuxième secousse pour Dialog Semiconductor. Et elle risque, si l’information se révèle exacte, de lui être fatale. Selon une source anonyme citée par le Nikkei Asian Review, Apple se préparerait bel et bien à lâcher le fournisseur allemand de puces. Une perspective qui plonge à nouveau  Dialog Semiconductor dans la tourmente avec une chute importante de son cours à la Bourse de Frankfurt.

Stratégie d'intégration verticale d'Apple

Dialog Semiconductor, qui emploie environ 1700 personnes, fournit à la firme à la pomme des circuits intégrés de gestion de la puissance (PMIC pour power management integrated circuit). Des composants électroniques clés pour l’optimisation de la consommation du courant pour des fonctions comme la charge de la batterie ou l'éclairage de l'écran, et l’allongement de l’autonomie de la batterie. Grâce à Apple, le fournisseur « fabless » allemand de puces a connu une croissance exponentielle tant en revenu qu’en Bourse. Son chiffre d’affaires est passé de 87 millions de dollars en 2007, année de l’introduction de l’iPhone, à près de de 1,2 milliard de dollars en 2016.

Depuis 2010, Apple est engagé dans une stratégie d’intégration verticale visant à maitriser les composants électroniques clés de ses produits. C’est ainsi qu’il développe ses propres processeurs d’application, ses cœurs de traitement, ses circuits de lecture d’empreintes digitale et le circuit de connectivité qui facilite l’appareillage de ses écouteurs Airpods avec ses iPhones et autres produits. La fabrication de ces circuits est confiée à des fondeurs de semiconducteurs comme le taiwanais TSMC. Cette stratégie obéit à une double obsession : améliorer les performances de ses produits et se différencier sur le marché.

Abandon de Dialog en 2018 ou 2019

C’est ainsi qu’Apple a décidé d'arrêter d’utiliser les technologies de traitement graphique du britannique Imagination Technologies au profit de solutions développées en interne déjà intégrée dans la nouvelle génération d’iPhone, les iPhones 8 et iPhone X. Dialog Semiconductor serait en passe de subir le même sort. Selon la source citée par le Nikkei Asian Review, Apple a atteint un niveau d’avancement impressionnant dans la conception de circuits PMIC.  Si le groupe californien de mobiles décide de passer à des solutions maison c'est qu'il estime mieux faire que Dialog Semiconductor. Il pourrait concrétiser son projet dans la prochaine génération d’iPhone en 2018. Une autre source entrevoit le changement plutôt en 2019. Ses circuits PMIC seraient fabriqués chez TSMC qui produit ceux de Dialog Semiconductor.

Si l’information se révèle exacte, elle serait une catastrophe pour Dialog Semiconductor qui dépend aujourd’hui à 74% de son chiffre d’affaires d’Apple. L’impact pour Imagination Technologies a été tel qu’il n’a eu d’autres choix que de se vendre au rabais à un fonds d’investissement chinois.

Dialog déjà prévenu en avril 2017

La banque d’affaires allemande Bankhaus Lampe a été la première à entrevoir un tel sort pour Dialog Semiconductor. Elle a invité le fournisseur allemand de puce à anticiper la décision d’Apple en diversifiant sa clientèle ou ses produits, comme il a su le faire auparavant quand il dépendait à plus de 50% de Nokia et Ericsson.

Réagir à cet article

inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle