Apple passe à 100% aux énergies renouvelables

Le géant californien des mobiles Apple achève sa conversion à 100% aux énergies renouvelables dans ses bureaux, ses boutiques et ses datacenters. Et entraine 23 de ses fournisseurs et sous-traitants dans cette démarche saluée par Greenpeace.

Partager
Apple passe à 100% aux énergies renouvelables
Siège social d'Apple à Cupertino dont les toits sont couverts de panneaux photovoltaïques

L’énergie consommée par Apple provient désormais à 100% de sources renouvelables. C’est ce qu’annonce le géant californien des mobiles. Ceci est vrai pour tous ses bureaux, ses boutiques, ses datacenters et ses sites en colocation dans les 43 pays où il est présent, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Chine et l’Inde.

15 projets d'énergie renouvelable en cours

Le groupe américain, qui ne dispose d’aucune usine et repose pour la fabrication de ses produits exclusivement sur des sous-traitants comme Foxconn, Pegatron, Quanta Computer ou Flextronics, dispose actuellement de 25 projets opérationnels d’énergies renouvelables d’une capacité de 626 MW, dont 286 MW issus de panneaux solaires photovoltaïques mis en service en 2017. Et il mène 15 projets qui devraient porter la capacité totale à 1,4 GW.

Le nouveau siège social à Cupertino, en Californie, est alimenté en énergie à 100% de sources renouvelables, dont 17 MW par des panneaux solaires photovoltaïques installés sur les toits et 4 MW par des piles à combustible au biogaz. En période de faible occupation, le réseau local d’énergie, piloté par un système intelligent, injecte l’excédent sur le réseau public d’électricité.

Réduction des émissions de CO2 de 54% depuis 2011

Tous les nouveaux datacenters de l’entreprise sont conçus pour tourner à 100% avec des énergies renouvelable, comme c’est le cas pour les deux centres de données actuellement en construction au Danemark ou celui prévu à Waukee, dans l’Iowa, aux Etats-Unis. Depuis 2011, Apple affirme avoir réduit de 54% ses émissions de gaz à effet de serre, évitant le rejet de 2,1 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

La firme à la pomme tente d’entrainer ses fournisseurs et sous-traitants dans cette démarche. Un programme qui vient d’obtenir le renfort de neuf d’entre eux portant le nombre d’adhérents à 23. Parmi les nouveaux venus, figurent Arkema, Finisar, Pegatron et Quanta Computer.

Pas de réparabilité des produits

Cet effort est salué par Greenpeace en attribuant à Apple la note « B » dans son rapport "Guide for greener electronics 2017", mieux que Samsung Electronics et Huawei, notés "C", ou encore Oppo, Vivo et Xiaomi, notés "F". Mais l’organisation écologiste pointe du doigt la stratégie de la firme américaine empêchant, par conception, la réparation de ses produits. Un défaut dénoncé comme une stratégie volontaire d’obsolescence programmée par plusieurs organisations écologistes, dont HOP ! et Les Amis de la Terre en France.

0 Commentaire

Apple passe à 100% aux énergies renouvelables

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS