Apple ou les trois leçons du professeur Jobs

[ACTUALISE] Le patron d'Apple, qui a tiré définitivement sa révérence le 5 octobre, avait un sixième sens : celui de l'innovation. Retour sur trois enseignements d'une carrière qui dura 34 ans.

Partager

Apple ou les trois leçons du professeur Jobs

Steve Jobs n'était pas un grand patron. Il n'était pas de cette trempe de boss qui savent transformer tout ce qu'ils touchent en or grâce à leur talent de gestionnaire. Il ne faisait pas partie non plus de ces PDG, un peu gourous du management, qui s'approprient des méthodes de travail révolutionnaires pour faire bouger leur entreprise. Non, la valeur de Steve Jobs, qui a tiré définitivement sa révérence le 5 octobre, se trouve ailleurs. Son charisme, il le tirait de son sixième sens, de sa capacité presque magique à "sentir" l'innovation. Pour s'en convaincre, il suffit d'énumérer ses plus belles réalisations : le Macintosh, l'iMac, l'iPod, l'iPhone, l'iPad, l'iTunes... Nul autre entrepreneur avant lui -à part peut-être Edison- n'avait réussi à comprendre sur une période aussi longue ce qu'attendait le client.

Bien sûr, le patron d'Apple connut son lot d'échecs comme la tablette Newton ou le Mac cube. Il n'empêche. Son parcours demeurera exemplaire. Un cas d'école qui ne manquera pas d'être analysé et décortiqué dans les écoles de management. Pour ma part, je retiendrais trois leçons du cours que nous a dispensé le professeur Jobs au fil de ses 34 années de carrière.
1. La technologie ne fait pas tout. Si l'on n'avait pas peur d'être caricatural, on pourrait affirmer que la firme à la pomme ne possède aucun brevet sérieux sur des technologies pures et dures (la preuve avec les procès qui lui sont intentés par Samsung). La plupart de sa propriété industrielle, elle est plutôt consacrée aux interfaces. L’ergonomie, cette science de l’usage, est devenue LA marque de fabrique d’Apple depuis ses débuts. Son leitmotiv : toute techno embarquée dans le produit doit utiles à l’utilisateur final. Pas seulement “good to have” mais “good to use”. Apple ne se résout à les mettre en œuvre que si elles sont totalement indolores à l'usage. En un mot : intuitives.
2. Sans environnement, le produit n'est rien. Seuls, l’iPad ou l'iPhone ne sont que de vulgaires terminaux... Imaginer aujourd'hui un outil sans le penser dans un environnement plus global facilitant son usage est une hérésie chez Apple. Dès les premiers crayonnés, la firme à la pomme pense ses produits dans des écosystèmes, composés d'une interface (iTunes) et d'applications (le nouveau nom de logiciels). En s'appuyant sur sa communauté de fans -sérieusement étendus par le succès de l’iPhone-, elle a réussi à développer des applications spécifiques. Le lancement d'iCloud, un système de stockage d'information à distance, procède de la même idée. Pour asseoir le développement de l'iPad et en faire une vraie alternative au PC, il fallait offrir une surface de stockage plus importante. C'est la mission d'iCloud.
3. Les petites applis font de gros revenus. Comment Apple gagne-t-il de l’argent et réussit-il à en faire gagner aux autres ? En revisitant complètement le business-modèle des marchés où ils tentent de pénétrer. Ce n’est plus seulement le produit -le hardware- qui crée la marge mais le service qui lui est associé. Avec l’iPod, Apple a ainsi expliqué que l’on pouvait vendre de la musique sur Internet. Et il a développé pour cela la plate-forme iTunes qui rend totalement indolore le fait d’acheter les morceaux qui nous plaisent. Avec l’iPhone et l'iPad, il a recyclé cette tactique en inventant les applis. Vendus quelques euros à des centaines de milliers voire des millions d’exemplaires, elles permettent de générer beaucoup, beaucoup de revenus… comme le prouve les résultats records d’Apple. Merci pour vos belles leçons, professeur Jobs.
Thibaut De Jaegher

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS