International

Apple investit 500 millions de dollars dans la création de quatre centres de R&D en Chine

Ridha Loukil , ,

Publié le

En plus de Pékin et Shenzhen, Apple compte ouvrir deux autres centres de R&D en Chine, l’un à Shanghai, l’autre à Suzhou. Un effort de plus de 500 millions de dollars qui vise à relancer la marque à la pomme dans l’Empire du Milieu, l’un de ses trois plus gros marchés aux cotés de Etats-Unis et de l’Europe.

Apple investit 500 millions de dollars dans la création de quatre centres de R&D en Chine

Apple veut conforter sa présence en Chine. Après avoir annoncé le projet d’ouverture de centres de R&D à Pékin et Shenzhen, le géant californien des mobiles a décidé d’en créer deux autres, l’un à Shanghai, l’autre à Suzhou. Ces quatre centres de R&D devraient ouvrir à la fin de 2017. L’investissement total se monte à 3,5 milliards de yuans, l’équivalent de 507 millions de dollars.

Troisième marché d'Apple en 2016

«Avec ce plan d’expansion de nos centres de R & D en Chine, nous sommes impatients de travailler avec des partenaires et établissements universitaires locaux, explique dans le communiqué Dan Riccio, vice-président senior d'Apple responsable de l'ingénierie matérielle. La Chine dispose d’un excellent talent et d’un esprit d'entreprise positif. Nous sommes honorés de collaborer avec les développeurs et les fournisseurs ici pour donner un nouvel essor à notre entreprise sur ce marché ".

La Chine, premier marché mondial des mobiles, constitue un pays stratégique pour Apple. D’abord parce qu’il lui fournit 21,1% de son chiffre d’affaires en 2016, ce qui en fait son troisième débouché après les Etats-Unis et l’Europe. Il était son deuxième en 2015 avec 26% du chiffre d’affaires. Ensuite parce qu’il constitue sa principale base de production via essentiellement le sous-traitant taïwanais Foxconn.

Décrochage des ventes en Chine

Avec les tensions entre Pékin et Washington depuis l’arrivée de Donal Trump à la Maison Blanche en janvier 2016, Apple veut donner des gages au gouvernement chinois en investissant, non seulement dans son réseau de vente, mais aussi en R&D dans le pays. La firme à la pomme a également besoin de relancer ses ventes sur ce gigantesque marché où il fait face à une concurrence croissante de marques locales comme Huawei, Oppo, Vivo ou Xiaomi. En 2016, ses livraisons d’iPhones sont tombées à 44,9 millions d’unités, contre 58,4 millions en 2015, selon IDC. Son chiffre d’affaires dans le pays a dégringolé de 32,3% à 46 milliards de dollars en 2016. De quoi le faire trébucher pour la première fois depuis 2001 avec une baisse du chiffre d’affaires de 7,7% à 2018,1 milliards de dollars.

Apple emploie aujourd’hui 12 000 personnes en Chine à travers 22 bureaux et 46 boutiques AppStores. Il revendique la création et le soutien de 4,8 millions d’emplois dans son écosystème local, dont 1,8 million chez des développeurs d’applis pour sa plateforme iOS.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte