Diviser (leurs actions) pour mieux régner, la stratégie d'Apple et Tesla

Les actions Apple et Tesla, symboles de la croissance exponentielle en Bourse des valeurs technologiques, seront nettement plus abordables le 30 août, ce qui devrait les rendre encore plus populaires, même si certains doutent de l'intérêt de l'opération.

Partager
Diviser (leurs actions) pour mieux régner, la stratégie d'Apple et Tesla
Les actions Apple et Tesla, symboles de la croissance exponentielle en Bourse des valeurs technologiques, seront nettement plus abordables lundi, ce qui devrait les rendre encore plus populaires, même si certains doutent de l'intérêt de l'opération. /Photo d'archives/REUTERS/Lucy Nicholson

L'action Apple sera divisée par quatre et l'action Tesla par cinq dès le 30 août, en sachant que la première vient de dépasser 500 dollars et que la seconde vaut plus de 2.000 dollars. L'idée des deux géants est de rendre leurs actions plus abordables et d'attirer ainsi davantage d'investisseurs particuliers.

Les titres Apple et Tesla, dont la valorisation explose depuis que les marchés d'actions ont effacé les pertes initiales liées aux mesures de confinement en mars, ont encore augmenté leurs gains depuis l'annonce de leur fractionnement. Les actionnaires d'Apple recevront quatre actions par titre détenu à la clôture de vendredi, le multiple passant à cinq pour Tesla.

Les deux actions deviendront donc beaucoup moins dissuasives pour les investisseurs les plus modestes, très présents sur les marchés depuis quelques mois, une forte volatilité portant la promesse de gains rapides et spectaculaires. Ces derniers n'ont cependant pas attendu les "splits" pour investir dans Apple ou Tesla.

L'investissement se démocratise

Des courtiers comme Robinhood, Charles Schwab Corp ou encore Fidelity offrent en effet depuis plusieurs mois la possibilité d'investir dans une fraction d'action. En y ajoutant le fait que de plus en plus de plateformes ne facturent pas de frais, il devient possible à n'importe quel particulier disposant d'un téléphone portable d'investir dans l'entreprise de son choix. Robinhood, dont la popularité ne cesse de croître et dont la valorisation dépasse désormais 11 milliards de dollars, permet ainsi d'investir à partir d'un dollar dans n'importe quelle société cotée, offrant aux investisseurs peu fortunés la possibilité de bénéficier d'un portefeuille diversifié.

"Le fait de pouvoir détenir une fraction d'action ôte toute signification au prix d'une action, toutes choses égales par ailleurs", fait valoir Julian Emanuel, responsable de la stratégie actions et dérivés chez BTIG.

Utilisées depuis des années par les fonds communs de placement, les fractions d'actions ne sont cependant largement disponibles que depuis récemment et tous les courtiers ne les proposent pas. TD Ameritrade, un pionnier du trading en ligne en cours de rachat par Schwab pour 26 milliards de dollars, n'en propose pas, par exemple, même s'il dit y penser.

Ces dernières années, dans la foulée de "splits" opérés par des entreprises comme Apple, Google, désormais propriété d'Alphabet, ou encore Mastercard et Visa, les volumes de trading de la part d'investisseurs particuliers ont triplé, souligne JJ Kinnahan, chef analyste de marché chez Ameritrade.

"Nous avons historiquement vu nos investisseurs particuliers utiliser des "splits" d'actions comme des opportunités d'investissement sur des titres populaires qui étaient peut être devenus trop chers avant leur fractionnement", explique-t-il.

Avec Reuters (Version française Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot)

0 Commentaire

Diviser (leurs actions) pour mieux régner, la stratégie d'Apple et Tesla

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS