Apple accentue la pression sur RIM

L'arrivée prochaine du service de messagerie instantanée iMessage d'Apple fait peser une nouvelle épée de Damoclès sur Research In Motion (RIM), dont le Blackberry Messenger qui risque de perdre de son attrait.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Apple accentue la pression sur RIM

iMessage. C'est l'une des quelque 200 nouveautés d'iOS 5, le système d'exploitation pour mobile d'Apple. En apparence, ce n'est qu'une nouvelle application de messagerie instantanée pour l'iPad, l'iPhone et l'iPod Touch, permettant d'envoyer du texte, des photos, des vidéos ou des contacts.... Mais pour certains analystes, c'est aussi l'arme fatale du groupe de Cupertino face au canadien Research In Motion, déjà mis à mal par la montée en puissance de l'iPhone et des terminaux utilisant la plateforme Android de Google : selon les dernières prévisions du cabinet Gartner, RIM devrait voir les parts de marché de son système d'exploitation Blackberry OS reculer de 16% à 13,4% cette année.

Au lendemain de la dernière "keynote" d'Apple, plusieurs courtiers – Morgan Keegan, Jefferies, RBC Capital... - se sont inquiétés des perspectives de RIM, entraînant un décrochage du titre, qui est descendu à son plus bas niveau depuis 26 mois. Ils estiment que l'arrivée d'iMessage fait peser une menace directe sur le logiciel de messagerie instantanée Blackberry Messenger, jusqu'ici considéré comme la "pépite" du groupe.

Entre le marteau et l'enclume

Rien de surprenant, selon Saverio Romeo, un analyste du cabinet Frost & Sullivan : "RIM est coincé entre les deux nouveaux mondes que sont iOS et Android. Toute évolution dans l'un ou l'autre de ces univers le met en danger."

Pis, le nouveau service iMessage d'Apple, dont les tarifs n'ont pas encore été dévoilés, n'est pas la seule menace pesant sur RIM. Dans un entretien à l'agence Dow Jones, un responsable de Samsung a en effet déjà prévenu que son groupe envisage lui aussi de lancer sa propre application de messagerie instantanée d'ici la fin de l'année. Elle sera dans un premier temps intégrée aux smartphones utilisant des logiciels maison. Et, dans un deuxième temps, le constructeur sud-coréen "envisage d'offrir ce service sur des terminaux Android".

Ce qui ne devrait pas jouer en faveur des Blackberry... D'autant que "RIM avance beaucoup moins vite qu'Apple et Google en terme d'innovation", estime Saverio Romeo.

"Mais RIM semble avoir compris depuis longtemps que ses concurrents vont s'attaquer à son Blackberry Messenger, tempère-t-il. L'écosystème qu'il est en train de construire autour de Blackberry App World ne fonctionne pas trop mal. Et on peut voir au travers de certains rachats récents, comme celui de Scoreloop dans les jeux pour réseaux sociaux, que RIM explore lui aussi de nouveaux relais de croissance."

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS