Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Apollo Minerals acquiert la mine de tungstène de Salau

Myrtille Delamarche ,

Publié le , mis à jour le 17/03/2017 À 12H49

Variscan Mines, qui s’est vu attribuer en octobre un permis exclusif de recherches sur la mine de tungstène de Salau en Ariège, a annoncé le 14 mars la prise de contrôle de ce gisement par la minière australienne Apollo Minerals.

Apollo Minerals acquiert la mine de tungstène de Salau © Variscan

Apollo Minerals vient d’acquérir Ariège Tungstène - détentrice d’un permis d’exploration sur la mine de tungstène de Salau (située à Couflens en Ariège) via les Mines du Salat auprès de Variscan, qui conserve 20% des parts du gisement. Michel Bonnemaison sera nommé directeur non-executif de la nouvelle entité, auprès d’Ajay Kejriwal (Juniper Capital) dès complétion de l’acquisition, et Jack Testard, président de Variscan en France, sera au conseil d’administration.

"Quand Variscan a déposé une demande de PER sur l’ancienne mine de Salau, elle menait en même temps des travaux de recherche scientifique, et de réinterprétation des archives. Mais le coût de l’étude de pré-faisabilité est évalué à 25 millions d’euros. Nous avons donc cherché des partenaires, et trouvé Apollo Minerals", explique Jack Testard. L’étude de pré-faisabilité devrait prendre 3 à 5 ans. L’accord stipule que le titre minier sera transféré à Apollo Minerals, après validation de ce transfert par l’administration, ce qui devrait prendre encore un an.

Selon Apollo Minerals, l’accord proposé aux actionnaires stipule une contrepartie de 250 000 dollars en cash et 15 millions d’actions à la signature, ainsi que 500 000 dollars en cash et 65 millions d’actions conditionnées aux performances futures.

Les travaux sur l’amiante continuent

"Cela ne change rien au protocole de recherche d’amiante en cours de signature avec le ministère et la préfète, qui comprend une tierce expertise qui indiquera s’il existe ou non un risque amiante dans ce gisement", précise Jack Testard, dont le projet est en proie à une polémique sur la présence ou non d’amiante dans l’ancienne mine.

Le gisement de Salau contient du tungstène, mais également du cuivre et de l’or à des teneurs qui restent à confirmer. Le tungstène figure sur la liste des métaux stratégiques pour la France, dont la géologie en donne de nombreux indices. 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

19/05/2017 - 17h16 -

"Le gisement de Salau contient du tungstène, mais également du cuivre et de l’or à des teneurs qui restent à confirmer" en plus de l' amiante et du pyralene dans les sous sols de la mine on donne des droits a des sociétés Australiennes sans s' etre assure au prealable de la proprete du site mais en plus on les laisse recuperer des matières premieres sans que l' etat n' assure un contrôle sur l' acheminement de celles ci ! Effrayant si on fait pareil avec les déchets de batteries pour vehicules électriques ou nucléaires , bonjour les clips !
Répondre au commentaire

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus