Apidis investit 10 millions d’euros dans un nouveau site de production à Dijon

Le premier producteur français de miel, Apidis, a investi 10 millions d’euros dans un nouveau site de production, sur le Marché de Gros, la nouvelle zone d’activité dédiée à l’agroalimentaire à Dijon (Côte-d’Or).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Apidis investit 10 millions d’euros dans un nouveau site de production à Dijon

La société Apidis, spécialisée dans la production, le conditionnement et la commercialisation de miels de sélection, de produits de la ruche et de produits au miel, depuis cinq générations, transfère son siège et son unité de production du quartier de la Fontaine-d’Ouche au Marché de Gros, la nouvelle zone d’activité dédiée à l’agroalimentaire à Dijon (Côte-d’Or). L’entreprise familiale qui emploie 49 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires de 16 millions d’euros en 2016, a investi près de 10 millions d’euros dans ce nouveau site de production.

200 à 300 tonnes de miel produites chaque année

Sur un terrain de 2,75 hectares, ce nouveau site de production de plus de 7 500 m² devrait voir le jour d’ici l’été 2018. L’entreprise qui produit chaque année entre 200 et 300 tonnes de miel et exploite quelques 4 500 ruches espère accroître sa production de 30 % et minimiser le parcours d’une goutte de miel jusqu’à sa mise en pot. Enfin, un espace muséographique et un parcours interactif seront également mis en place pour sensibiliser le visiteur à l’importance de l’abeille dans l’écosystème.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dijon, labellisée "Apicité trois abeilles"

"Voir Apidis s’agrandir est une force pour la ville de Dijon, mais aussi pour la métropole et la région. Et, c’est anecdotique, mais produire du miel dans une ville connue pour son pain d’épices, le symbole est fort", confie Benoît Bordat, conseiller municipal et communautaire, délégué à l’agriculture périurbaine. En effet, en matière de protection des abeilles, la ville de Dijon est une référence écologique.

Labellisée "Apicité trois abeilles" pour son engagement dans la préservation des insectes pollinisateurs, elle est la première ville de France à signer, en 2016, la déclaration d’éthique pour la biosphère lancée par l’union internationale pour la conservation de la nature.

Antonin Tabard

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS