Apidis injecte plus de 9 millions d’euros dans un nouveau site de conditionnement à Dijon

A compter de l’été 2018, l’entreprise agroalimentaire Apidis compte multiplier par deux et demi sa production annuelle de miel à Dijon (Côte-d'Or).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Apidis injecte plus de 9 millions d’euros dans un nouveau site de conditionnement à Dijon
En 2018 Apidis compte multiplier par deux et demi sa production annuelle de miel à Dijon.

Apidis, le premier producteur et troisième conditionneur français de miel, implanté à Dijon (Côte-d’Or), engage la réalisation d’un nouveau site de stockage et conditionnement pour un investissement légèrement supérieur à 9 millions d’euros, dont 1,5 million d'euros en équipement supplémentaires : cuve et lignes de remplissage.

"Au lieu de six bâtiments qui obligeaient un gramme de miel à parcourir au total un kilomètre, nous en aurons un seul de 6 500 mètres carrés qui réduira cette distance à 60 mètres, d’où d’importants gains de productivité à venir", souligne Thomas Decombard, le directeur général d'Apidis.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

L’entreprise agroalimentaire qui exploite en propre un cheptel de 4 500 ruches, dont 1 000 en bio, et s’approvisionne chez de nombreux apiculteurs sous contrat, compte avec ce nouvel outil, opérationnel à l’été 2018, multiplier par deux et demi sa production annuelle de miel, cette dernière passant de 1 800 à 4 500 tonnes. "Grâce à l’appui de l’agence Dijon Développement nous pouvons demeurer sur le territoire dijonnais en nous transférant sur l’ancien marché de gros, qui sera ainsi complètement reconverti", ponctue le dirigeant.

Trente miels différents

L’Atelier Correia de Saulieu (Côte-d’Or) signe l’architecture de cette unité qui intègre un parcours de visite et plusieurs espaces muséographiques en bois du Morvan. En 2021, un nouveau projet, qui demeure confidentiel, favorisera la création d’une vingtaine de postes, a annoncé le directeur général.

Plus connue dans le quart Nord-Est sous la marque Les Ruchers de Bourgogne, Apidis commercialise une trentaine de variétés de miel sans mélange, ainsi qu’une gamme de produits dérivés : pastilles, nonnettes, pain d’épices, bonbons... L’entreprise a réalisé l’an dernier 16,27 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 15 % à l’export. Elle s’appuie sur un effectif de 49 salariés, auxquels s’ajoutent une vingtaine de personnes issues de centres d’aide par le travail (Cat). Elle connaît une croissance annuelle de 5 %.

Didier Hugue

DIDIER HUGUE

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS