Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

"Anthracite" de Cédric Gras, quand le charbon de l'ex-URSS devient un héros de roman

Christophe Bys , , ,

Publié le , mis à jour le 24/07/2017 À 16H46

Anthracite est le premier roman de Cédric Gras (paru aux étidions Stock). Il y raconte la fuite de deux braves types alors que la guerre éclate dans le Dombass, jusque-là rattaché à l'Ukraine. Identités mêlées et richesse du charbon sont au coeur de ce roman suivant les pérégrinations des deux personnages. 

Anthracite de Cédric Gras, quand le charbon de l'ex-URSS devient un héros de roman © Lhoon - Flickr - C.C.

A défaut de pouvoir voyager dans des conditions de sécurité optimale au Dombass, vous pouvez lire l’excellent roman de Cédric Gras paru en septembre dernier chez Stock et qui faillit subir la malédiction de la pile (caché sous une pile de livres, le livre finit par être oublié…).

Zola star en Russie

Son personnage Vladlen (en double hommage à Lénine, Vladimir de son prénom Illitch pour le patronyme) est chef d’orchestre et le jour de la fête nationale en Ukraine, lui prend de jouer l’hymne national. Les séparatistes du Dombass ne l’entendent pas de cette oreille et le pourchassent. Pour fuir, Vladlen cherche refuge chez son ami d’enfance, Emile (en hommage à Zola dont le roman Germinal est populaire jusque dans le Dombass), responsable d’une mine de l’anthracite qui donne au roman son titre. A partir de là, les deux compères se lancent dans un périple à travers le Dombass, affrontant milices et armée régulière, d’autant que l’un et l’autre courent aussi après l’amour de leur vie qui est sur le point de leur échapper.

Ce voyage est l’occasion de rencontres multiples avec toutes les nuances politiques qui peuvent émerger quand une guerre civile se déclare. Vu d’ici, la situation peut sembler simple avec d’un côté les gentils ukrainiens qui voulaient rejoindre l’Union européenne et les méchants Dombassien attachés à la Russie, voire à l’URSS. Or, la réalité est évidemment plus complexe et c’est un des mérites de ce roman que de nous embrouiller joyeusement à mesure qu’il avance. "Nos identités s’annonçaient confuses" résume le narrateur Vladlen. Et cette confusion peut être l’origine du chaos de la guerre ou de l’analyse des nuances infinis de l’échiquier politique et historique local.

La houille, l'autre or noir

Cédric Gras connaît très bien la Russie, à laquelle il a déjà consacré des récits de voyage. Il a ouvert un bureau de l’alliance française en Ukraine, au Dombass, bureau où il est resté jusqu’à ce que la guerre rende son séjour dangereux.

Anthracite est aussi le récit d’un territoire où le charbon est roi. On l’oublie : l’anthracite est une qualité de charbon que l’on trouve dans le Dombass et qui fit la richesse de cette région et fournit l’URSS triomphante et ses héros à la Stakhanov. "L’expérience quotidienne d’un même environnement manufacturé forge les identités plus sûrement que les théories politiques. C’est aussi cela la nostalgie de l’URSS, la mémoire attendrie de l’industrie nationale", note Cédric Gras. A une époque, la production locale était supérieure à celle de la Ruhr, si cela peut donner une idée de la puissance.

Quand le tragique mène au grostesque

Maniant le sens de l’humour le plus tragique (celui qu’on a quand on est désespéré) Cédric Gras excelle dans cette épopée moderne où les anti-héros évoquent irrésistiblement des personnages de bandes dessinées, même si leurs préoccupations sont politiques et identitaires : ils semblent toujours courir soit au-dessus du vide pour ne pas tomber, soit vers un passé qu’ils ne retrouveront par définition jamais.  Souples et agiles, les phrases de Cédric Gras excellent à retranscrire le quotidien tourmenté des deux voyageurs aux prises avec une réalité tellement absurde qu’il vaut mieux en pleurer.

C’est cela qui me manque quand je me rends trop longtemps en Europe pour une tournée. Cet  humour triste, ce quotidien lamentable traversé de fulgurances alcoolisées. Ça fait chaud au cœur ! "

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus