Tout le dossier Tout le dossier

Anomalies de l’EPR, nouveau réacteur, grand carénage, Areva… EDF ne craint rien

A l’occasion d’une table ronde sur la place du nucléaire dans la transition énergétique lors du forum Enerpresse le vendredi 26 juin,  Dominique Minière, le directeur exécutif d’EDF en charge de la direction du parc nucléaire et thermique, a largement balayé les grands sujets atomiques de l’électricien national. Il assure qu’EDF saura mener à bien tous ses chantiers, même les plus difficiles comme achever le réacteur de Flamanville (Manche), absorber Areva ou réussir le grand carénage !

Partager

Le chantier de l'EPR de Flamanville

La cuve n’arrêtera pas le chantier de l’EPR de Flamanville

Dominique Minière, directeur exécutif d’EDF en charge du parc nucléaire et thermique, l’assure : "le chantier de l’EPR de Flamanville (Manche) arrivera à son terme". Pourtant, ces derniers mois, il a accumulé les anomalies notamment concernant le fonctionnement de soupapes, les soudures du circuit primaire et la cuve qui ne serait pas assez résistante. Jean-Jacques Dumont, commissaire à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), juge que la découverte de ces anomalies témoigne du bon travail de surveillance : "Le problème serait que l’on ne trouve aucun défaut, cela voudrait dire que nos contrôles sont insuffisants !" Pour autant, le représentant du gendarme de l’atome juge que la découverte d’un défaut sur la cuve de l’EPR a été un "choc". Dominique Minière, lui, se dit confiant. "Depuis 30 ans, j’ai connu beaucoup de questions de ce type. Sans préempter le résultat des examens techniques, j’ai un faisceau de présomptions qui me rend confiant sur la possibilité d’utiliser la cuve", explique-t-il alors qu’une étude est en cours, dont les résultats sont attendus pour le premier semestre 2016. Par ailleurs, il assure que les questionnements sur la cuve ne retardent par le chantier de l’EPR "où le montage et les essais continuent".

Un EPR nouveau modèle pour optimiser la construction

"Il faut simplifier l’EPR tout en améliorant le niveau de sûreté", explique Dominique Minière. Depuis plus d’un an, les équipes d’EDF et d’Areva travaillent au développement d’un EPR Nouveau Modèle, censé tirer les enseignements des difficultés rencontrés sur les deux européens, en France (5 ans de retard) et en Finlande (9 ans de retard). Dominique Minière assure pouvoir fournir un réacteur nouveau qui permettra de réussir les chantiers à venir et notamment en Arabie Saoudite, où la filière nucléaire espère ériger deux unités. Mais Jean-Jacques Dumont, de l’ASN met en garde : "Il est positif de simplifier l’EPR, de l’épurer avec des systèmes plus simples et plus robustes, mais cela ne doit pas se faire par une sûreté low-cost". Reste que le vieil EPR n’est pas encore mort, les deux réacteurs que doit construire EDF à Hinkley Point en Angleterre seront bien les modèles actuels, qui ont été certifiés par Londres.

Un grand carénage pour ne fermer aucune option

Le conseil d’administration a validé le lancement du grand carénage, un programme d’investissement de 55 milliards d'euros sur 10 ans qui inclut le remplacement de lourdes pièces sur les 58 réacteurs du parc français. L’ambition est de pouvoir prolonger leur durée de vie de 40 à 50 ou 60 ans, avec l’accord de l’ASN. "Réaliser le grand carénage permet à la France d'ouvrir des options et de n'en fermer aucune", explique Dominique Minière, qui juge que si l’investissement n’est pas fait, la France sera forcée de s’orienter vers des solutions sans choisir d’optimum économique.

Relativiser le "danger" d’Areva et de l’EPR Finlandais

En plus de tous ces chantiers, EDF devrait aussi, dans les semaines qui viennent, procéder à l’absorption de l’activité réacteur d’Areva. Ceci signifiera aussi assumer les milliards d’euros de provisions passées dans le cadre du conflit commercial avec le client finlandais TVO en raison des retards sur le réacteur en construction à Olkiluoto. Mais Dominique minière relativise ce danger. "Nous sommes sur un risque dont l’ordre de grandeur est de quelques milliards d’euros, à comparer au chiffre d’affaires du parc nucléaire français de 20 milliards d’euros par an !", explique-t-il. "C’est même peu par rapport au grand carénage qui va représenter à lui seul, 5,5 milliards d’euros d’investissements par an !", ajoute-t-il.

Ludovic Dupin

PARCOURIR LE DOSSIER

Energie

Areva prêt à ouvrir son capital à la Chine, explique son président Philippe Varin

Energie

EDF – Areva : un accord pour le rapprochement validé in extremis

Energie

Entre difficultés et restructuration, Areva engrange deux juteux contrats

Communiqué

Cuve de l’EPR : l’ASN dédouane Areva de toute dissimulation mais l’accuse de négligence

Energie

Areva : les défauts de la cuve de l’EPR connus depuis 2006 ?

Energie

EDF et Areva s’engagent sur le nucléaire chinois… mais ne vendent pas de nouveaux EPR

Energie

"Si les soupapes ne se comportent pas comme attendu aujourd’hui, ce n’est pas dramatique", affirme Sylvie Cadet-Mercier de l’IRSN au sujet de l’EPR

Nucléaire

Philippe Varin pose ses conditions au rachat d’Areva NP par EDF

Energie

EPR de Flamanville : après la cuve, les soupapes de sécurité sont mises en cause

Nucléaire

L’Etat a tranché : EDF reprendra les réacteurs d’Areva

Nucléaire

Areva : EDF et Engie dévoilent leur jeu

Energie

"Areva a des problèmes stratégiques, diminuer l’emploi est une solution de facilité ", selon la CFDT

Nucléaire

Urgent : Areva cherche actionnaire pour relation sérieuse et durable (plaisantins s'abstenir)

Energie

Quelle place pour Areva dans le nouveau paradigme énergétique mondial ?

Energie

Areva pourrait supprimer 3 500 postes en France

Energie

Trois groupes industriels chinois intéressés par des actifs d'Areva

Nucléaire

Areva va faire examiner son usine du Creusot où a été produite la cuve du réacteur de Flamanville

Energie

Nouveau problème sur l’EPR de Flamanville : la cuve fournie par Areva présente des défauts

Les Experts de L'Usine

Areva : au-delà des pertes abyssales, un avenir prometteur

Éco - social

Opération vérité chez Areva

Nucléaire

Economies, recentrage des activités, rapprochement avec EDF : les 3 grands chantiers d'Areva

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Stagiaire - Inspecteur Equipements Sous Pression et TMD (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - Stage - Saint Genis Laval

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS