Anne Lauvergeon juge irréaliste la réduction de la part du nucléaire en 2025

[ACTUALISÉ] - Sur France Inter ce 3 décembre, l'ancienne présidente d'Areva et présidente de la commission Innovation 2030 Anne Lauvergeon a émis de sérieux doutes sur l'ambition de François Hollande de réduire à 50 % la part de l'électricité issue du nucléaire en France d'ici à 2025.

Partager
Anne Lauvergeon juge irréaliste la réduction de la part du nucléaire en 2025

Actualisation : Suite aux propos d'Anne Lauvergeon, l'entourage du président Hollande interrogé par l'AFP a affirmé que "les engagements du président de la République formulés lors de la conférence environnementale seront bien évidemment respectés". Même son de cloche du côté de Philippe Martin. Interrogé par l'AFP, le ministre de l'Ecologie a également démenti un report, qui est "peut-être dans sa tête (celle de Lauvergeon, NDLR) mais pas dans la mienne", a-t-il dit. "Je suis le ministre qui a en charge le nouveau mix énergétique et mon objectif reste celui qui m'a été fixé par le chef de l'Etat, c'est-à-dire d'obtenir cette réduction à 50% de la part d'électricité produite par l'énergie nucléaire à l'horizon 2025".

Elle a désormais la casquette de présidente de la commission "Innovation 2030", qui a lancé le 2 décembre en grande pompe le concours mondial d'innovation avec François Hollande.

Mais en tant qu'ex-présidente du directoire d'Areva et membre du comité de pilotage du grand débat sur l'énergie, Anne Lauvergeon peut difficilement échapper aux questions sur les ambitions énergétiques de la France.

Sur France Inter, ce 3 décembre, elle s'est montrée plutôt critique à l'égard du projet du président de la République de réduire considérablement la part du nucléaire dans le mix énergétique français.

"On ne peut pas se permettre de passer de 75 % d'énergie nucléaire à 50 % d'ici à 2025, comme il a été annoncé", a-t-elle assuré. "Cela poserait un problème grave (...). Cela voudrait dire arrêter une vingtaine de réacteurs. Je ne pense pas que cela soit réaliste aujourd'hui sur le plan économique et pratique".

L'ex-présidente d'Areva a également laissé entendre que "la date (de passage à 50 % de nucléaire) a été plus ou moins renvoyée à plus tard" par le gouvernement.

3 Commentaires

Anne Lauvergeon juge irréaliste la réduction de la part du nucléaire en 2025

Berthy
03/12/2013 14h:28

"75% d'énergie nucléaire" ? Vraiment ? Le nucléaire représente bien 75% de l'électricité mais seulement 17% de l'énergie consommée en France. Loin derrière le pétrole (42%) et le gaz (23%) et pas très loin devant les énergies renouvelables (bois, biomasse et hydraulique en tête) (12%). Abaisser la part du nucléaire de 75% à 50% dans la consommation d'électricité revient donc à abaisser sa part de 17% à 11,33% dans la consommation d'énergie. Dit comme ça c'est tout de suite moins ambitieux, mais ça frotte tout de même aux entournures du lobby nucléaire...

Réagir à ce commentaire
nico2007
03/12/2013 14h:53

Ne pas tout mélanger, on ne parle pas des différentes énergies consommées en France, mais de l'énergie électrique seule, et là sous cet angle cela devient très ambitieux.

Réagir à ce commentaire
Albert
04/12/2013 05h:54

Et bien puisque vous êtes assez malin pour remarquer qu'en part d'énergie consommée le nucléaire ne fait que 17%, c'est que l'objectif des 50% est d'ores et déjà atteint. Il n'y a donc pas lieu que les Français se saignent des quatre veines juste pour satisfaire les fantasmes boboïsant d'une poignée d'écologistes. Parce que chaque centrale fermée ce sont des milliards d'euros qui partent en fumée. Quant au lobby nucléaire dont les mêmes se gargarisent, je vous rappelle que les entreprises concernées appartiennent à l'Etat et donc à nous tous et qu'elles rapportent des milliards chaque année alors que notre budget est en déficit aggravé.

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS