Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Angers, capitale mondiale de l’électronique (pendant une semaine)

Ridha Loukil , ,

Publié le

Du 24 au 29 octobre 2017, se tiennent à Angers trois évènements dont le WEF, le forum mondial de l’électronique. L’occasion pour les start-up et industriels français des filières électronique et numérique de faire valoir leur savoir-faire et tisser des partenariats internationaux.

Angers, capitale mondiale de l’électronique (pendant une semaine) © Ville d'Aangers

Angers se prépare à accueillir, du 24 au 29 octobre 2017, trois évènements dans le numérique, dont le World Electronic Forum (WEF). Un rassemblement qui réunit depuis sa création en 1995 les représentants des fédérations de l’industrie électronique du monde entier et les dirigeant des grandes entreprises du secteur du numérique. De quoi faire de la cité angevine la capitale mondiale de l’électronique pendant une semaine.

Cap sur les objets connectés et l'industrie du futur

La métropole du Maine-et-Loire est vue comme le berceau de l’électronique dans le Grand Ouest avec des entreprises comme Thomson dans la télévision, Motorola dans l’électronique automobile, Bull dans l’informatique, Packard Bell dans les micro-ordinateurs ou NEC dans les PC et serveurs. Si la plupart de ces usines ont disparu,  une nouvelle filière émerge autour des objets connectés et de l’industrie du futur. En témoigne la cité des objets connectés inaugurée en juin 2015. Un projet lancé à l’initiative notamment d’Eolane, deuxième sous-traitant électronique français derrière AsteelFlash. C’est cette position d’avant-garde dans l’Internet des objets, considérée comme la quatrième révolution industrielle, qui semble avoir poussé les délégués du WEF à choisir Angers comme lieu de leur congrès en 2017.

L’écosystème angevin de l’électronique et du numérique compte 900 entreprises représentant 7000 emplois et un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros. Y figurent des leaders comme Evolis dans les imprimantes de cartes à puce ou Bull du groupe Atos dans les supercalculateurs, mais aussi deux des quatre plus gros prestataires de services de conception et fabrication électronique : Eolane et Lacroix Electronics.

7 démonstrations d'usages intelligents

L’un des temps forts de l’évènement est la présentation le 26 octobre 2017 aux délégués du WEF de sept démonstrations d’usages intelligents en développement dans l’écosystème angevin dans sept secteurs d’application : l’agriculture, la santé, l’habillement, la sécurité, la mobilité, l’énergie et la domotique.  L’industrie du futur sera également au menu avec la présentation de la feuille de route de la filière électronique d’ici 2020 pour améliorer la collaboration entre grandes entreprises et start-ups.

L’autre temps fort est le forum des décideurs le 27 octobre 2017. L’occasion pour les industriels français de faire valoir leur savoir-faire, de tisser des liens d’affaires et de conclure des partenariats internationaux.  Un espace dédié aux start-ups (start-up Camp) sera inauguré le 26 octobre 2017 par Benjamin Griveaux, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie. Il réunira 40 start-ups innovantes de l’Internet des objets, dont 13 issues de la région Pays-de-Loire. Le WEF est l’occasion pour elles de valoriser leurs innovations auprès des groupes internationaux.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle