Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Angela Merkel annonce 1 milliard d'euros pour lutter contre les émissions polluantes dans les villes

Léna Corot , ,

Publié le

Angela Merkel annonce un milliard d'euros afin de développer les transports en commun propres dans les villes. Le fonds doit surtout permettre à la chancelière allemande de ne pas interdire les véhicules diesel.

Angela Merkel annonce 1 milliard d'euros pour lutter contre les émissions polluantes dans les villes
Angela Merkel annonce un plan d'un milliard d'euros afin de développer les transports en commun propres dans les villes.

Position d'équilibriste pour Angela Merkel. La chancelière allemande propose désormais 1 milliard d'euros afin de développer les transports en commun propres dans les villes. Afin d'éviter l'interdiction des véhicules diesel, la chancelière allemande a préféré annoncer lundi 4 septembre, lors d'une rencontre avec les maires et présidents de région, l'augmentation de 500 millions d'euros de ce fonds, explique Reuters. Elle a précisé qu'il a été demandé aux industriels de contribuer à ce fonds, au-delà des 250 millions qu'ils se sont déjà engagés à fournir le mois dernier. 

Mise en cause à plusieurs reprises pour ses liens étroits avec la puissante industrie automobile allemande, Angela Merkel a estimé que les projets du Royaume-Uni et de la France de supprimer progressivement les voitures à combustion interne d'ici à 2040 "vont dans le bon sens". Cette déclaration est une conséquence directe du dieselgate. Scandale lors duquel les constructeurs automobiles allemands ont admis avoir installé des logiciels afin de truquer les émissions polluantes de leurs véhicules diesel.

Les constructeurs vont modifier 5,3 millions de véhicules diesel

Début août, le gouvernement et les constructeurs allemands ont signé un accord prévoyant de modifier les moteurs de 5,3 millions de véhicules diesel pour les rendre moins polluants. Lundi 4 septembre, lors de l'annonce du doublement de son plan Angela Merkel a déclaré : "Nous devrions faire tout ce qui est possible afin d'éviter que des véhicules soient interdits", selon Reuters. Une nouvelle réunion avec l'industrie automobile doit se tenir après les élections fédérales du 24 septembre, a encore précisé la chancelière.

La perspective de l'interdiction des véhicules diesel a déconcerté les électeurs allemands. Les immatriculations de véhicules diesel ont même chuté de 13,8% en août, selon le comité des constructeurs allemands. Mais la position ambiguë d'Angela Merkel pourra surtout lui porter préjudice lors des élections fédérales.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle