Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

[Analyse] Goldcorp, Newmont, Barrick : l'or en fusion(s)

Myrtille Delamarche , , ,

Publié le

Analyse

[Analyse] Goldcorp, Newmont, Barrick : l'or en fusion(s)
Barrick s'est introduit en Bourse sous sa nouvelle dénomination au début de l'année.
© Barrick

Consolider ou être consolidé. L’adage se vérifie même chez le deuxième producteur mondial d’or, l’américain Newmont, sous la menace d’une OPA hostile (sans accord préalable) de son rival canadien Barrick Gold. Grâce au rachat de Goldcorp, Newmont est en passe de ravir sa première place à Barrick.

Mais ce dernier ne se laisse pas faire. Après avoir finalisé en janvier l’acquisition de Randgold, il ressuscite le projet de méga-fusion envisagée à plusieurs reprises par les deux géants sans que jamais ils ne trouvent un accord. Les actifs de Barrick l’explorateur et ceux de Newmont le casanier sont complémentaires géographiquement et diversifiés dans le cuivre depuis l’acquisition d’Equinox par Barrick, qui l’avait déprécié de moitié au bout de deux ans. Et Barrick évalue à 7 milliards de dollars les synergies potentielles entre leurs mines respectives au Nevada. Il a même été question, à une époque, de ne fusionner que ces mines américaines. Manière d’acter que les fusions entre égaux sont une illusion, Barrick prend finalement le risque d’une OPA hostile sur son concurrent, avec une offre de 17,8 milliards de dollars, sans prime sur la valorisation boursière de Newmont.

Un mouvement que ce dernier qualifie de "tentative bizarre et désespérée" d’empêcher le rachat de Goldcorp. Barrick compte sur la magnanimité des autorités de la concurrence, qui considèrent l’or peu stratégique pour le consommateur et traquent surtout les manipulations des cours.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle