L'Usine Aéro

ANA reporte ses commandes d'Airbus A380 et de Boeing 747

, , ,

Publié le

Pour une fois, Airbus et Boeing sont logés à la même enseigne. En raison de la crise financière et économique, le deuxième compagnie japonaise ANA (All Nippon Airways) reporte sine die sa décision d'acheter des très gros porteurs. L'été dernier, ANA avait mis en place un comité de sélection chargé d'évaluer les besoins de la compagnie sur ce type de modèle et de choisir entre l'Airbus A380 et le 747-8 de Boeing.

L'avionneur européen misait sur cette éventuelle commande pour s'introduire sur le marché nippon, largement dominé par son concurrent américain. La presse évoquait la possibilité d'un achat de trois à cinq A380 par ANA.

Fin octobre, la compagnie japonaise a fortement revu ses perspectives de chiffre d'affaires et de bénéfices pour le compte de son exercice 2008-2009. Avec pourtant un résultat net de 22 milliards de yens (169 millions d'euros) au premier semestre, ANA table sur un bénéfice net annuel à hauteur de 17 milliards de yens.

M.M.

A lire aussi :
EADS lance sa réorganisation, mais reporte acquisitions et investissements, 18/12/2008
Quatrième et dernier retard pour le 787 Dreamliner de Boeing ?, 12/12/2008
La Chine gèle les achats d'avions étrangers en 2009, 10/12/2008

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte