Amundi confirme ses objectifs 2020 malgré la décollecte du quatrième trimestre

par Matthieu Protard et Inti Landauro
Partager
Amundi confirme ses objectifs 2020 malgré la décollecte du quatrième trimestre
Amundi a confirmé mercredi ses objectifs financiers à horizon 2020 en dépit d'un quatrième trimestre difficile en raison du brusque retour de la volatilité sur les marchés financiers qui a entraîné des sorties de fonds. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Amundi a confirmé mercredi ses objectifs financiers à horizon 2020 en dépit d'un quatrième trimestre difficile en raison du brusque retour de la volatilité sur les marchés financiers qui a entraîné des sorties de fonds.

Le gestionnaire d'actifs, détenu à 70% par le Crédit agricole, a terminé l'année 2018 avec une collecte nette de 42 milliards d'euros.

Sur les trois derniers mois de l'exercice écoulé, les sorties de fonds ont atteint 6,5 milliards d'euros et les revenus du gestionnaire d'actifs se sont contractés de 11,2%.

A titre de comparaison, la collecte nette de Natixis est ressortie nulle sur 2018 après les sorties d'actifs enregistrées au quatrième trimestre.

"Au dernier trimestre, la collecte 'retail' (auprès des particuliers-NDLR) est fortement impactée par la correction des marchés", a déclaré Yves Perrier, le directeur général d'Amundi, lors d'une conférence téléphonique.

En Bourse, l'action Amundi s'adjuge 3,74% à 52,76 euros à 9h46. Depuis le début de l'année, le titre a gagné plus de 14%.

Malgré la décollecte sur le dernier trimestre de 2018, Amundi a fait savoir qu'il maintenait ses objectifs financiers à horizon 2020, notamment celui d'une collecte nette cumulée de 150 milliards d'euros entre 2018 et 2020.

A fin 2018, ses encours sous gestion ressortent à 1.425 milliards d'euros, en léger repli de 0,1% en raison d'un effet marché négatif.

Amundi a dans le même temps revu à la hausse les synergies liées à l'intégration de l'italien Pioneer, à 175 millions d'euros contre 150 millions précédemment.

"Nos revenus résistent bien et nos charges sont en baisse, du fait des synergies liées à l'acquisition de Pioneer", a souligné Yves Perrier.

Sur 2018, le résultat net d'Amundi a progressé de 6,9% à 855 millions d'euros. Ses revenus nets de gestion ont reculé de 0,7% à 2.606 millions d'euros.

Le groupe prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 2,90 euros au titre de l'exercice 2018.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS