Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Amundi confirme ses objectifs 2020 malgré la décollecte du quatrième trimestre

Publié le

par Matthieu Protard et Inti Landauro

Amundi confirme ses objectifs 2020 malgré la décollecte du quatrième trimestre
Amundi a confirmé mercredi ses objectifs financiers à horizon 2020 en dépit d'un quatrième trimestre difficile en raison du brusque retour de la volatilité sur les marchés financiers qui a entraîné des sorties de fonds. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer
© Philippe Wojazer

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

PARIS (Reuters) - Amundi a confirmé mercredi ses objectifs financiers à horizon 2020 en dépit d'un quatrième trimestre difficile en raison du brusque retour de la volatilité sur les marchés financiers qui a entraîné des sorties de fonds.

Le gestionnaire d'actifs, détenu à 70% par le Crédit agricole, a terminé l'année 2018 avec une collecte nette de 42 milliards d'euros.

Sur les trois derniers mois de l'exercice écoulé, les sorties de fonds ont atteint 6,5 milliards d'euros et les revenus du gestionnaire d'actifs se sont contractés de 11,2%.

A titre de comparaison, la collecte nette de Natixis est ressortie nulle sur 2018 après les sorties d'actifs enregistrées au quatrième trimestre.

"Au dernier trimestre, la collecte 'retail' (auprès des particuliers-NDLR) est fortement impactée par la correction des marchés", a déclaré Yves Perrier, le directeur général d'Amundi, lors d'une conférence téléphonique.

En Bourse, l'action Amundi s'adjuge 3,74% à 52,76 euros à 9h46. Depuis le début de l'année, le titre a gagné plus de 14%.

Malgré la décollecte sur le dernier trimestre de 2018, Amundi a fait savoir qu'il maintenait ses objectifs financiers à horizon 2020, notamment celui d'une collecte nette cumulée de 150 milliards d'euros entre 2018 et 2020.

A fin 2018, ses encours sous gestion ressortent à 1.425 milliards d'euros, en léger repli de 0,1% en raison d'un effet marché négatif.

Amundi a dans le même temps revu à la hausse les synergies liées à l'intégration de l'italien Pioneer, à 175 millions d'euros contre 150 millions précédemment.

"Nos revenus résistent bien et nos charges sont en baisse, du fait des synergies liées à l'acquisition de Pioneer", a souligné Yves Perrier.

Sur 2018, le résultat net d'Amundi a progressé de 6,9% à 855 millions d'euros. Ses revenus nets de gestion ont reculé de 0,7% à 2.606 millions d'euros.

Le groupe prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 2,90 euros au titre de l'exercice 2018.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle